Jouons la collectif

LE FOOTBALL PROFESSIONNEL, SUPPORTER DU BLEUET DE FRANCE

Publié le 13/11/2020 à 12:08 - LFP

Partager

Pour la troisième année consécutive, l’ensemble du football professionnel français s’est mobilisé pour soutenir le Bleuet de France par le biais d’une campagne nationale. À l’occasion de la 10ème journée de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT, la Ligue de Football Professionnel et les clubs professionnels se sont mobilisés en faveur du Bleuet de France pour venir en aide aux familles des victimes de guerres et d'attentats.

Après 2018/2019 et 2019/2020, et comme en 2014 et en 2015, l’exercice 2020/2021 est une nouvelle fois marqué par le soutien de l’ensemble du football professionnel français au Bleuet de France, une œuvre caritative créée au lendemain de la Première Guerre mondiale intégrée depuis 1991 à l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) apportant son aide aux ressortissants de l'Office. Le Bleuet de France et l’ONACVG ont notamment pour objectif de venir en aide aux anciens et actuels combattants, mais aussi aux victimes d’attentats et à leurs familles, tout en participant au financement d’actions de transmission de la mémoire.

C’est dans ce sens que la LFP et l’ensemble de l’écosystème du football tricolore ont apporté leur soutien au Bleuet de France dans le cadre de la 10ème journée de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT, disputée quelques jours avant la 102ème commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Cette saison, l’initiative a été soutenue par Frank Leboeuf, Ambassadeur du Bleuet de France aux côtés de la LFP. Une minute de silence a ainsi été respectée dans tous les stades du football français, alors que 36 clubs ont arboré un maillot unique floqué du blason du Bleuet de France pour cette occasion. Au cours de ces différentes rencontres, les arbitres et délégués ont également porté des brassards à l’effigie du Bleuet, et la fleur de Bleuet a été portée par tous les acteurs présents en bord de pelouse, des entraîneurs aux journalistes accrédités pour les matchs en passant par les médias manager des clubs.

Contraints par les protocoles sanitaires, les clubs n’ont pas pu déployer un grand nombre d’actions sur le terrain comme ce fut le cas les années précédentes. Certains ont néanmoins su faire preuve d’originalité, comme par exemple le Paris FC qui a mis en place au sein de sa boutique une vente solidaire du 6 au 13 novembre au cours de laquelle 40% des bénéfices seront reversés au Bleuet de France ; le SM Caen, qui a proposé à la vente la fleur de Bleuet directement dans sa boutique ; ou encore le FC Metz, qui a diffusé un message publicitaire dynamique (LED) aux couleurs du Bleuet de France lors de son match face au Dijon FCO. Dans le cadre d’Open Football Club du Fondaction du football, des ateliers de sensibilisation des jeunes en centre de formation sont également programmés au FC Girondins de Bordeaux et au Stade Brestois 29,

Des maillots floqués ont été collectés et donnés au Bleuet de France pour l’organisation d’une vente aux enchères caritatives, ou directement par le club comme le fait le FC Sochaux-Montbéliard.

Lors de l’émission d’avant-match du Paris Saint-Germain avant la rencontre face au Stade Rennais FC, les journalistes du PSG ont porté la fleur de Bleuet afin de rendre hommage et faire honneur aux victimes de guerres et d’attentats.

Grâce aux messages relayés et diffusés sur les différentes plateformes et réseaux sociaux des clubs professionnels ces derniers jours, 46 millions de personnes ont potentiellement été touchées et interpellées par la campagne nationale menée par la LFP et l’ensemble des acteurs du football français pour soutenir le Bleuet de France. La vidéo publiée sur les réseaux sociaux des différents comptes du football professionnel (LFP, Ligue 1 Uber Eats et Ligue 2 BKT) a été à l’origine de 42 publications sur les réseaux sociaux et regardée plus 50 000 fois, permettant de sensibiliser un maximum de personnes grâce aux témoignages de victimes de guerres et d’attentats, appuyés par la parole de Frank Leboeuf, ambassadeur du Bleuet de France aux côtés de la LFP, alors que l’ensemble de ces publications ont généré plus de 1 800 interactions sur la toile.

De plus, si la situation sanitaire ne permet pas aux supporters de se rendre au stade pour soutenir leur équipe, de nombreux fans et téléspectateurs ont aussi été touchés derrière leur écran télévision, grâce aux fleurs de Bleuet portées par les journalistes de nos diffuseurs (Téléfoot, Canal+ et beIN Sports) sur les plateaux TV.

 

 

 

 

Ça peut vous intéresser !