Lyon garde le Trophée

Trophée des Champions
28/07/2007

Par

Pour la sixième fois de suite, Lyon remporte le Trophée des Champions en s'imposant face à Sochaux grâce à des buts de Govou et Cris répondant à Birsa (2-1). Après une première période jouée sur un très gros rythme, les joueurs d'Alain Perrin ont su gérer leur avantage pour garder ce beau trophée dans les salons du stade Gerland.

A une semaine du coup d'envoi de la saison 2007-08 de Ligue 1 Orange, Lyon et Sochaux se retrouvaient au stade Gerland pour se disputer le Trophée des Champions. Les Lyonnais, grands habitués de la compétition, y participaient pour la sixième fois de suite en ayant remporté les cinq précédentes éditions. Les Sochaliens disputaient cette compétition pour la première fois de leur histoire. Après avoir remporté la Coupe de la Paix en Corée face à Bolton en finale (1-0), Lyon semblait en forme pour affronter des Sochaliens qui ne s'étaient imposés qu'une fois face au Rapid Bucarest en six matchs amicaux joués.

Quel rythme !
Lyon débutait la rencontre en 4-4-2 avec la présence de Keita comme seule nouvelle recrue au coup d'envoi. Plus de nouveautés du côté de Sochaux avec les titularisations du Slovène Jokic en défense et de Dalmat en provenance de Bordeaux au milieu. Le jeune ElBounadi connaissait également sa première titularisation en match officiel en défense centrale. Les Lyonnais entraient très vite dans le match. Réveillère réalisait une transversale pour Keita. L'ancien Lillois remettait de la tête dans la course de Benzema dont la volée passait au-dessus du but de Richert (3e). Trois minutes plus tard, Cris plaçait une tête lobée à l'entrée de la surface qui flirtait avec la barre de Sochaux. Coupet devait ensuite sortir juste devant sa surface de réparation pour dégager de la tête devant Grax. Presque dans la continuité, Keita centrait pour Baros qui ratait le ballon, pas perdu pour tout le monde puisque Govou voyait sa tête plongeante arrêtée par Richert. Dalmat, à 25m du but, plaçait une frappe bien captée par Coupet. Les occasions s'enchaînaient et Richert devait s'y reprendre à deux fois pour capter un tir de Källström (11e). Les Lyonnais avaient chaud ensuite lorsque sur un corner, Réveillère repoussait sur sa ligne un ballon cafouillé. Sochaux ne manquait pas deux fois de suite l'occasion d'ouvrir le score. Sur une ouverture de Sène, Birsa partait dans le dos de la défense lyonnaise et piquait son ballon devant Coupet pour ouvrir le score (0-1, 13e). Un coup de froid tombait alors sur Gerland.

Réaction lyonnaise
Après moins de quinze minutes dans la rencontre, avec un tel rythme de jeu, les spectateurs du stade Gerland pouvaient se demander combien de temps les joueurs allaient pouvoir tenir. Govou leur apportait vite une réponse en égalisant. Côté gauche, Benzema temporisait face à deux adversaires. Il sentait Govou partir dans son dos et plaçait le ballon dans sa course entre les deux défenseurs. Le Lyonnais débordait et venait tromper Richert de près d'une pichenette (1-1, 20e). Une frappe de Sène flirtait ensuite avec le poteau droit de Coupet (25e). Cinq minutes plus tard, Baros plaçait une tête qui heurtait la barre de Richert et semblait entrer dans le but, mais l'arbitre de la rencontre, M. Biton, ne bronchait pas. Les Lyonnais continuaient de pousser mais ni Baros (38e), ni Benzema (40e) ne pouvaient conclure par maladresse. Le capitaine Cris était lui beaucoup plus efficace pour donner l'avantage à Lyon. Sur un corner frappé par Keita, Benzema déviait de la tête mais voyait Richert détourner sa tentative d'un excellent réflexe. La défense des « Lionceaux » ne suivait pas, ce qui n'était pas le cas de Cris qui marquait en poussant le ballon dans le but (2-1, 44e). Sochaux avait la dernière occasion de la première période par le très remuant Sène dont la lourde frappe était déviée comme il le pouvait pas Coupet (45e).

La maîtrise lyonnaise
Benzema ne perdait pas une seconde et revenait vite sur le terrain, sa frappe qui prenait le chemin du but était déviée en corner (46e). Birsa, qui souffrait des adducteurs, laissait ensuite sa place à Erding (51e). Sur un long coup franc lyonnais, Richert se faisait respecter en sortant des deux poings devant Cris (55e). Le jeune Erding se faisait vite remarquer en frappant dans un angle un peu fermé, mais voyait Coupet repousser sa frappe (58e). Sur un corner de Källström, Benzema effleurait le ballon de la tête et Cris, tout surpris, ne pouvait reprendre (63e). La minute suivante, sur une remise de Govou, Benzema frappait de volée dans les bras de Richert. A un peu plus de vingt minutes de la fin de la rencontre, Bodmer et Ben Arfa entraient à la place de Baros et Keita qui sortaient sous les ovations de Gerland. Le match connaissait ensuite une nette baisse de rythme jusqu'à cette tête d'Afolabi qui passait juste au-dessus de la barre transversale de Coupet à dix minutes de la fin. Une troisième recrue lyonnaise faisait ensuite son entrée en la personne de Grosso. Sur un service de Bodmer, l'Italien se faisait remarquer et obligeait Richert à sortir devant lui (84e). Après trois minutes de temps additionnel, M. Biton sifflait la fin de la rencontre sur la victoire des Lyonnais. Le président de la LFP Frédéric Thiriez pouvait remettre le Trophée au capitaine lyonnais Cris.

Govou, homme du match
Auteur du premier but lyonnais de la rencontre, Sidney Govou a été élu homme du match par l'USJSF.

Alain Perrin (Entraîneur de Lyon au micro de France 2) : « Je suis rassuré, on a débuté un peu timidement pour un premier match officiel joué à Gerland. Les joueurs ont bien répondu, on a eu beaucoup d'occasions. On a été menés au score mais les choses ont basculé très vite. Au niveau de la qualité de l'effectif, on a ce qu'il faut, il faut aussi faire souffler des joueurs pour durer dans toutes les compétitions. Cela me faisait plaisir de retrouver les joueurs sochaliens très vite après la finale de la Coupe de France. Le président Plessis voulait cette Coupe, mais c'est clair que nous ne voulions rien lâcher. »








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires beIN SPORT TAG HEUER ballon uhlsport