Alex offre le Trophée au Paris SG !

Trophée des Champions
03/08/2013

Au Stade de l’Amitié de Libreville, le Paris SG a remporté le Trophée des Champions 2013 en faisant la différence en fin de match face aux Girondins de Bordeaux (2-1).

Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
-
Girondins de Bordeaux
: 2 - 1

Pour la 18e édition du Trophée des Champions, le Paris Saint-Germain, champion de France en titre, affrontait le FC Girondins de Bordeaux, dernier vainqueur de la Coupe de France. Le public gabonais donnait de la voix et assistait à un début de match intense et équilibré. Les Parisiens étaient les premiers à se montrer menaçants. Lavezzi s’emparait du ballon devant L. Sané et tentait sa chance du gauche, dans la surface. Carrasso déviait en corner d’une main ferme (13e). Après quelques minutes difficiles, dues au bon pressing francilien, les bordelais desserraient peu à peu l’étau. Le club de la capitale contrôlait le ballon mais restait sous la menace d’un contre aquitain. Sertic sauvait son camp à la demi-heure de jeu. Pastore lançait idéalement Lavezzi, qui se présentait seul devant Carrasso. Le milieu bordelais, aligné en défense centrale ce samedi, contrait in extremis le tir de l’international argentin (27e). Les Girondins faisaient preuve de réalisme. Ils ouvraient le score onze minutes plus tard. Très actif sur son côté gauche, Maurice-Belay échappait à Thiago Motta et déclenchait un bon centre enroulé. Intercalé entre Jallet et Thiago Silva, Saivet réalisait une tête piquée parfaite qui allait heurter le poteau avant de franchir la ligne de but (0-1, 38e).

Les hommes de Francis Gillot quadrillaient bien le terrain. Leur organisation défensive gênait considérablement le Paris SG. La pression parisienne s’intensifiait au fil des minutes. En face, les Girondins plaçaient des contres meurtriers. Sur l’un d’entre eux, Biyogo Poko perçait la défense du PSG, dans l’axe, et venait défier Sirigu. Le portier transalpin remportait son duel face au jeune Gabonais (59e). Le bloc bordelais n’était pas surpris par des Parisiens en manque d’inspiration. Laurent Blanc décidait de donner un coup de fouet à son équipe en faisant ses trois changements à la 73e minute (entrées de Verratti et des jeunes Coman et Ongenda). Ces changements portaient leurs fruits. Ongenda égalisait neuf minutes plus tard. Le jeune parisien se trouvait à la conclusion d’un beau mouvement collectif. Il s’appliquait, sur un centre d’Ibrahimovic, et plaçait le ballon entre les jambes de Carrasso (1-1, 81e). Le champion de France en titre étouffait son adversaire et arrachait finalement la victoire. Au bout du temps additionnel, Alex s’élevait dans les airs et reprenait victorieusement, de la tête, un coup franc de Lucas (2-1, 90e+3).

Le Paris SG s’adjugeait donc le premier titre de la saison, le troisième Trophée des Champions de son histoire après ceux de 1995 et 1998. La formation de la capitale devient ainsi le 2e club le plus titré dans la compétition, derrière l’OL et ses sept titres.

Consulter la feuille de match








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires beIN SPORT TAG HEUER ballon uhlsport