Mercato : Du mouvement en Domino's Ligue 2 !

Domino's Ligue 2
10/09/2018

Le mercato estival a été particulièrement riche en Domino’s Ligue 2, avec de nombreuses arrivées de l’étranger mais aussi de belles pioches en Ligue 1 Conforama.

A chacun sa stratégie. Dans un mercato estival de Domino’s Ligue 2 animé, les vingt clubs du championnat ont dû redoubler d’ingéniosité pour compléter au mieux leur effectif malgré une concurrence exacerbée. Dénicher des talents à l’étranger, aller piocher en Ligue 1 Conforama des éléments à relancer ou à exposer, ou encore privilégier les joueurs rompus aux joutes de la Domino’s Ligue 2, chaque formation a mis en place sa tactique pour aborder cette nouvelle saison avec toutes les armes nécessaires.

Sochaux tourné vers l’international

Dans un marché qui a fermé ses portes le 31 août dernier, la première tendance à relever est le nombre de joueurs recrutés hors de nos frontières. En effet, 53 mouvements ont été opérés de l’étranger vers la Domino’s Ligue 2. Et à ce petit jeu-là, c’est le FC Sochaux-Montbéliard qui s’est montré le plus gourmand avec pas moins de 11 recrues sur 14 venues de l’étranger, comme Josema, Rafa Paez, Emanuel Anderson, Ermedin Demirovic ou Nando.

Lens et Metz, clubs les plus actifs

Le RC Lens a également jeté son dévolu sur plusieurs joueurs évoluant hors de nos frontières, réalisant notamment un énorme coup en faisant revenir en France le Belge Guillaume Gillet (ex-SC Bastia et FC Nantes), en provenance de l’Olympiacos (GRE). Parmi leurs 8 recrues venues de l’étranger, les Sang et Or ont également fait revenir l’ancien espoir nancéien Massadio Haïdara de Newscastle et obtenu le prêt du prometteur Thierry Ambrose (21 ans), prêté par Manchester City. Mais les Artésiens ont également opté pour des joueurs de Ligue 1 Conforama, le deuxième axe de ce mercato avec 46 mouvements enregistrés entre l’élite et la Domino’s Ligue 2. Avec Mehdi Tahrat (ex-Angers SCO) et le prêt de Grejohn Kyei (ex-Stade de Reims), les Lensois ont ajouté deux éléments importants à leur groupe.

Bien conscients de la nécessité d’avoir dans leur effectif des joueurs connaissant parfaitement la Domino’s Ligue 2, les dirigeants du RC Lens ont également accueilli des éléments de clubs concurrents comme l’ancien Ajaccien Jean-Louis Leca ou l’efficace attaquant de l’US Orléans Yannick Gomis. Les mouvements entre clubs de Domino’s Ligue 2 ont ainsi été la troisième tendance de ce marché d’été, avec 38 mouvements.

Le recrutement du FC Metz, actuel leader du championnat avec six victoires en autant de journées, a suivi la même logique. Les Grenats ont recruté 6 joueurs à l’étranger, comme l’ancien Rennais John Boye, de retour dans l’Hexagone après un exil en Turquie. Parallèlement à cela, les Messins ont également pioché en Ligue 1 Conforama (Stoppila Sunzu au LOSC, Alexandre Oukidja à Strasbourg) et en Domino’s Ligue 2 (Marvin Gakpa à QRM, Thomas Delaine au Paris FC).

Auxerre recrute en Ligue 1 Conforama

Au rayon des joueurs recrutés en Ligue 1 Conforama, l’AJ Auxerre s’est offert la palme en enregistrant 5 mouvements en provenance de l’élite avec Julien Féret, Billy Ketkeophomphone, Mathieu Michel, François Bellugou et le prêt de Daniel Mancini. Les Icaunais ont ajouté à ce recrutement intéressant un ancien défenseur de Ligue 1 Conforama, Samuel Souprayen (ex-Hellas Vérone, ITA), et un solide élément de Domino’s Ligue 2, Rémy Dugimont. L’US Orléans a également pioché dans les clubs de l’échelon supérieur (7 mouvements), mais en faisant appel à de jeunes joueurs peu ou jamais convoqués avec le groupe professionnel.

Pitroipa, le gros coup du Paris FC

En accueillant l’ancien du Stade Rennais Jonathan Pitroipa, le Paris FC a sans aucun doute réalisé l’un des jolis coups de ce marché des transferts. L’international burkinabé de 32 ans a fait ses grands débuts en Domino’s Ligue 2 à l’occasion de la 6e journée. Il devrait rapidement pouvoir apporter au club de la capitale. Autre joueur rapatrié en France, l’international algérien Mehdi Mostefa, présent au Mondial 2014 avec les Fennecs, a été récupéré par le promu de l’AS Béziers.

Candidat à la montée, le FC Lorient s’est plus orienté vers le marché français, n’enregistrant que deux arrivées de l’étranger (Matthieu Saunier et Jason Lokilo). En Ligue 1 Conforama, les Merlus ont trouvé un élément expérimenté en la personne de Jonathan Martins Pereira, alors qu’ils ont également renforcé leur défense avec le solide ancien Ajaccien Joris Sainati.

A l’instar de Martins Pereira, d’autres joueurs de Ligue 1 Conforama ont décidé de se relancer à l’échelon inférieur cet été. Et le Gazélec FC Ajaccio en a profité. Les Gaziers ont en effet accueilli les expérimentés Julian Palmieri et Jérémy Blayac pour ajouter de nouveaux cadres dans leur vestiaire. L’AS Nancy Lorraine a opté pour la même stratégie en engageant Ernest Seka et Danilson Da Cruz. Du côté du Havre AC, on compte sur Hervé Bazile pour amener un peu de folie en attaque.

Concernant les mouvements entre clubs de Domino’s Ligue 2, l’ESTAC Troyes a fait fort en recrutant deux attaquants qui ont déjà fait leurs preuves à cet échelon. Les Troyens se sont renforcés en obtenant la signature du Sochalien Yoann Touzghar (41 buts à ce niveau), avant d’accueillir Kévin Fortuné, le meilleur passeur (10 passes) et 2e meilleur buteur (9 buts) du RC Lens la saison dernière. Toujours au rayon des buteurs, le Clermont Foot a, semble-t-il, eu du nez en attirant l’ancien Auxerrois Florian Ayé (21 ans), qui a déjà trouvé le chemin des filets à quatre reprises en six journées. Du côté du Grenoble Foot 38, on a décidé de faire confiance à deux anciens Gaziers, Jérôme Mombris et Youssouf M’Changama. Le Red Star FC a quant à lui porté son choix sur Nicolas Douchez.

Enfin, comme les intersaisons précédentes, les clubs de Domino’s Ligue 2 ont également cherché leur bonheur dans les divisions inférieures. En bons spécialistes du genre, les Chamois Niortais ont recruté cinq joueurs entrant dans cette catégorie. Flairant la bonne affaire, le Havre AC a jeté son dévolu sur Jamal Thiaré, meilleur buteur du National l’an dernier (15 buts). La Berrichonne de Châteauroux a de son côté permis à Cheick Fantamady Diarra de rester en Domino’s Ligue 2, malgré la descente du Tours FC.

> Tous les mouvements du mercato








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport domino's ballon uhlsport la poste