L’ESTAC veut jouer les trouble-fêtes

célébration Troyes
Domino's Ligue 2
19/09/2019

Restant sur trois victoires consécutives après sept journées de Domino’s Ligue 2, l’ESTAC réalise un bon début de saison, après avoir grandement changé son effectif.

Avec un groupe totalement remanié après la troisième place obtenue en mai dernier, l’ESTAC réalise un début de saison intéressant (4e). Les changements s’avèrent, déjà, payants. Le club de l’Aube a tout d’abord nommé Laurent Batlles au poste d’entraîneur pour succéder à Rui Almeida, parti au SM Caen. Un choix, au départ, audacieux puisque l’ancien coach de l’équipe réserve de l'AS Saint-Etienne n’avait jamais été à la tête d’une équipe professionnelle.

Des changements à tous les postes

Outre le poste d’entraîneur, de nombreux mouvements ont suivi dans l’effectif, avec le départ de nombreux joueurs-clé à l’image de Bryan Mbeumo, Bryan Pelé, ou encore Kévin Fortuné. Ce dernier avait terminé meilleur passeur (9) de Domino’s Ligue 2 en 2018/2019. A la suite de ces départs, les dirigeants troyens ont décidé de largement recruter, en renforçant chaque ligne. Ainsi, Gauthier Gallon a été recruté dans les cages, Oualid El Hajjam, Pape Souaré, Florian Tardieu, Maxime Barthelmé ont apporté leur expérience en défense et au milieu. En parallèle, des jeunes prometteurs sont venus compléter l’effectif comme Lenny Pintor ou Ihsan Sacko, prêtés respectivement par l’OL et l’OGC Nice. « Je suis très satisfait du groupe que nous sommes parvenus à construire et de la diversité des profils, a souligné Battles à l’issue du mercato. Je suis sûr que nous pourrons jouer maintenant les trouble-fêtes dans ce championnat. »

Mais c’est un joueur déjà présent au club qui se révèle en ce début de saison : Kiki Kouyaté. Un défenseur central très bon dans les deux surfaces. Solide en défense, il s’illustre également en phase offensive avec ses 193 centimètres. Arrivé en janvier dernier, le Malien a inscrit deux buts en cinq journées. C’est simple, l’ESTAC n’a jamais perdu en Domino’s Ligue 2 avec « Kiki » titulaire. Des performances remarquées puisqu’il a été élu joueur du mois d’août du club de l’Aube. Derniers cadres à être restés cet été, Jimmy Giraudon et Yoann Touzghar sont dans la lignée de leur saison précédente. Le buteur de l’ESTAC a déjà inscrit trois buts et délivré une passe décisive en 7 apparitions.

Confirmer dans le derby

En manque de repères face à Clermont puis Le Havre, lors des premières journées, le style de jeu de l’ESTAC est de plus en plus intéressant et se traduit désormais par des victoires. La formation de Laurent Batlles reste sur trois succès de suite face au RC Lens (2-0), Châteauroux (0-1) et Caen (2-1), mais le coach ne souhaite pas fixer d’objectif : « nous partons pour jouer jusqu'à la fin du mois de décembre et voir ensuite où nous en sommes ». En guise de test, les coéquipiers de Jimmy Giraudon disputeront vendredi le derby face à l’AJ Auxerre. Une affiche de haut de tableau, puisque de son côté l’AJA (7e) est également invaincu depuis quatre rencontres. Pour pimenter le tout, la formation de l’AJA n’a toujours pas perdu à domicile (deux victoires et un nul) et l’ESTAC voyage particulièrement bien (deux victoires et un nul). La partie s’annonce passionnante.

Le groupe de l'ESTAC Troyes

Gallon, Rénot – El Hajjam, Giraudon, Kouyaté, Mambo, Salmier, Souaré – Barthelmé, Chambost, Darbion, Pires, Raveloson, Tardieu, Tchimbembé - Bedia, Pintor, Sacko, Touzghar.

> Lorient : Wissa, l'homme en forme








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport domino's Fiat Tipo ballon uhlsport la poste