Grande première pour le FC Metz

Domino's Ligue 2
10/04/2009

Par

Grâce au nul décroché face au Vannes OC (1-1), le FC Metz devient pour la première fois de la saison leader de la Ligue 2 après 31 journées en attendant le match du RC Lens, qui reçoit le RC Strasbourg lundi.

 Vendredi 10 avril 2009

 AC Ajaccio / Tours FC : 0 - 2
A la lutte pour le maintien, l'AC Ajaccio se devait de réussir un résultat face à Tours FC, l'équipe surprise de cette fin de saison. Les Corses se montraient les premiers dangereux. Sur un centre de Viale, Diabaté trouvait face à lui le portier tourageau au terme du premier quart d'heure de jeu. Par la suite, les deux équipes se cantonnaient à un combat au milieu de terrain. Juste avant la pause, Diabate ne convertissait pas une occasion très dangereuse (36e). Sur le premier contre tourangeau, les promus ouvraient le score par le biais de N'Diaye (0-1, 37e). En seconde période, Atik et Kesërü poursuivaient la pression pour le Tours FC, si bien que Koscielny permettait aux siens de doubler la mise (0-2, 52e). Au classement, l'AC Ajaccio se retrouve 14e et le FC Tours remonte d'une place, au 6e rang.
>> Consulter la feuille de match

 Stade Brestois / Dijon FCO : 1 - 2
Pas encore tiré d'affaire pour évoluer en Ligue 2 la saison prochaine, le Stade Brestois démarrait parfaitement son match. Vosalho perdait le ballon aux 40 mètres et De Carvalho Brestois s'en allait battre Perraud plein axe (1-0, 6e). Voyant une formation qui ne trouvait pas de solution, faruk Hadzibegic lançait Carrière, Souyeux et Ribas en seconde période. Ce dernière permettait aux Bourguignons d'égaliser à la suite d'un cafouillage dans la surface brestoise (1-1, 78e). Ribas, encore lui, doublaient la mise et permettait au Dijon FCO de décrocher la deuxième victoire de la saison à l'extérieur (1-2, 85e). Cette défaite contraint le Stade Brestois à se retrouver à la 17e place alors que le Dijon FCO reste au 10e rang.
>> Consulter la feuille de match

 LB Châteauroux / Stade de Reims : 0 - 0
Les deux équipes avaient besoin d'un succès pour se donner de l'air au classement. Mais dès le début de la rencontre La Berrichonne de Châteauroux perdait son capitaine et défenseur Cordonnier. Les deux équipes se rendaient coup pour coup en première période. Seul un tir de Haddad obligeait Agassa à veillait au grain. En face, Fernandez sauvait les siens de la défaite en réalisant du pied droit une parade face à Fauré. A la suite de ce résultat nul et vierge, Châteauroux conserve sa 18e place avec un point d'avance sur Reims (19e).
>> Consulter la feuille de match

 Clermont Foot / US Boulogne CO : 2 - 3
Dès l'entame de match, l'US Boulogne CO se montrait très efficace. Un cafouillage dans la défense du Clermont Foot profitait à Cuvillier qui ouvrait le score pour les visiteurs (0-1, 8e). Piqués au vif, les Auvergnats réagissaient dans la foulée par l'intermédiaire de Miennel (1-1, 12e). Peu avant la mi-temps, les Boulonnais reprenaient l'avantage grâce à leur milieu de terrain Deveaux, qui, s'engageait côté droit et trouvait la faille dans un angle fermé (1-2, 40e). En seconde période, à la suite d'un corner de Chaussidière, Murcy reprenait de la tête pour égaliser (2-2, 69e). Dès lors, Boulogne donnait les clés à son buteur maison, Thil, qui offrait la victoire aux siens en toute fin de match (2-3, 86e). Au classement, l'US Boulogne CO se trouve au pied du podium (4e) alors que Clermont Foot glisse au 15e rang.
>> Consulter la feuille de match

 CS Sedan / SC Bastia : 1 - 1
La confrontation entre le CS Sedan et le SC Bastia mettait aux prises deux équipes en très bonne voie pour le maintien. Les Sangliers dominaient le début de match à l'image d'un contre de Gueye qui s'ouvre le chemin du but mais le poteau sauvait le gardien corse (15e). L'attaquant prêté par Metz ne manquait pas sa seconde occasion et ajustait cette fois Novaes pour ouvrir le score (1-0, 26e). La réaction des Corses ne tardait pas, Marin égalisait de la tête face à ses anciens partenaires (1-1, 29e). Ce nul permet à Sedan de rester au 9e rang alors que Bastia se retrouve 12e.
>> Consulter la feuille de match

 ESTAC / Amiens SC : 0 - 1
Le mot d'ordre était simple pour le match entre l'ESTAC et l'Amiens SC : interdiction de perdre pour les deux équipes. Cette prudence se ressentait une grande partie de la rencontre même si sur quelques occasions on essayait de se montrer dangereux à l'image d'un coup-franc de Giresse (26e). Moins timides que les Champenois, les Picards trouvaient l'ouverture dans les arrêts de jeu de la seconde période. Sur une erreur de la défense troyenne, Traoré s'en allait battre Merville à la plus grande joie des Picards (0-1, 90e+2) qui grimpent à la 13e place alors que l'ESTAC conserve son 16e rang.
>> Consulter la feuille de match

 Angers SCO / EA Guingamp : 0 - 1
Pour croire encore à la montée, Angers SCO avait obligation de réussir un résultat face à l'En Avant Guingamp. Mais ce sont les Bretons qui se montraient les plus entreprenants à l'image d'Oruma qui semait la zizanie dans la défense angevine. Finalement Guingamp trouvait le chemin des filets grâce à son Brésilien Eduardo qui battait du plat du pied Padovani (0-1, 46e). Par la suite, le SCO ne se montrait pas tellement dangereux sur le but de Trévisan. Angers SCO se retrouve 7e alors que l'EA Guingamp grimpe à la 11e place.
>> Consulter la feuille de match

 Nîmes Olympique / Montpellier HSC : 2 - 1
Dans ce derby du Languedoc-Roussillon, Nîmes et Montpellier avait besoin d'une victoire pour respectivement espérer au maintient et croire à la montée en L1. Un coup de l'Héraultais Costa oblige Puydebois à détourner (25e). En face, Mandrichi répliquait d'une frappe écrasé. Montaño partait dans le dos de la défense gardoise, dribblait puydebois et évitait le retour d'un défenseur (0-1, 39e) pour inscrire son 15e but du championnat. Dès lors, Nîmes jouait son va-tout : Ech Chergui obligeait Carrasso à briller d'une claquette. Les Crocodiles appuyaient sur l'accélérateur et se voyaient récompenser par une tête à bout portant d'Ayité (1-1, 53e). Mandrichi donnait la victoire à Nîmes dans un bonheur indescriptible (2-1, 80e). Au classement, Nîmes est toujours lanterne rouge mais à deux points du premier non relégable (Brest) alors que Montpellier descend au 5e rang.
>> Consulter la feuille de match

 Vannes OC / FC Metz : 1 - 1
En recevant une équipe qui pouvait momentanément être leader de Ligue 2 en attendant le match du RC Lens lundi, le Vannes OC voulait faire entendre raison aux Lorrains. Battus à une seule reprise dans leur stade de la Rabine, Vannes perdait leur attaquant Gimbert en première période. En face, Metz s'appuyait sur Cardy et Barbosa pour donner du rythme à la rencontre. Conséquence : Rocchi (photo) ouvrait le score (0-1, 55e). Les Bretons ne baissaient pas pieds mais réagissaient par le biais de Lebouc qui arrachait l'égalisation sur un tir qui ne laissait aucune chance à Vailati (1-1, 78e). Ce point suffit au bonheur du FC Metz qui occupe seul le trône de leader alors que Vannes OC reste 8e.
>> Consulter la feuille de match








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport domino's Fiat Tipo ballon uhlsport la poste