Saint-Etienne et Montpellier regardent vers le haut !

Bouanga et Trauco
Ligue 1 Conforama
10/11/2019

Au terme d'un Nantes-Saint-Etienne assez fou (2-3), l'ASSE s'impose grâce à un doublé de Bouanga et grimpe sur le podium. Montpellier domine facilement Toulouse (3-0) dans l'autre match de 17h.

A quelques heures de l’Olympico, la Ligue 1 Conforama nous offrait deux rencontres à 17h00 ce dimanche après-midi. L’une voyait le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne s’affronter dans un classique du championnat alors que la seconde opposait le Montpellier HSC au Toulouse FC. En s'imposant face à Nantes (3-2) et Toulouse (3-0), l'ASSE et le MHSC remontent aux 4e et 6e places.

A La Beaujoire, les Verts sont tout proches de se faire cueillir à froid d’entrée. A la suite d’un coup franc renvoyé par la défense, Pallois trompe Ruffier mais est signalé en position de hors-jeu (1ère). Ludovic Blas récompense la bonne entame de match des Canaris. Bien servi dans la surface par Benavente, l’ancien Guingampais conclut un contre et trompe Ruffier (1-0, 14e). L’ASSE se reprend et Franck Honorat dépose un très bon centre sur la tête de Miguel Trauco qui catapulte le ballon au fond des filets (1-1, 22e). Les Verts égalisent mais concèdent presque immédiatement un deuxième but par l’intermédiaire d’Imran Louza. Le jeune nantais enroule une belle frappe après un beau service de Blas (2-1, 26e). Dans une première période folle, l’ASSE égalise une nouvelle fois grâce à une tête de Denis Bouanga après un bon centre de Trauco (2-2, 34e). Au terme d’une première mi-temps magnifique, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité.

Bouanga en feu


Le second acte débute dans une superbe ambiance à La Beaujoire et les deux équipes conservent leurs intentions de jeu de la première période. Juste avant sa sortie, Hamouma, bien trouvé par Honorat, gâche une belle balle de but en envoyant sa frappe en tribune (56e). En difficulté sur ses renvois, Alban Lafont se fait contrer par Khazri qui est tout proche de donner l’avantage aux Verts (61e). Après quelques minutes compliquées, Nantes manque l’occasion de repasser devant (Pallois et Simon 66e). Les Canaris sont punis sur un contre stéphanois concrétisé par Denis Bouanga qui s’offre un doublé (2-3, 67e). Nantes pousse pour égaliser et Blas, sur un cafouillage, pense ramener son équipe dans la partie avant d’être signalé en position de hors-jeu (77e). Les Verts gèrent la fin de rencontre et s'imposnte au terme d'un très bon match de football face à Nantes.

> La feuille de match

Montpellier en costaud

Entre Montpellier et Toulouse, la rencontre débute par un petit round d’observation. En effet, les joueurs du MHSC se montrent rapidement dangereux sur coup franc par l’intermédiaire de Savanier qui trouve le petit-filet extérieur (4e). Bien lancé en profondeur par Laborde, Delort pense ouvrir le score avant que son but ne soit refusé pour hors-jeu par la VAR (13e). Les deux équipes se procurent leurs plus grosses occasions sur coup franc avec de nouveau Savanier (17e) puis Sylla pour le TFC (23e). Les opportunités de scorer sont rares dans ce premier acte marqué par de nombreux contacts entre les joueurs. Juste avant la pause, Delort mystifie Vainqueur sur le côté droit et sert Gaëtan Laborde qui pousse le ballon dans le but de Reynet (1-0, 43e). A la mi-temps, le MHSC mène d’un but.

A La Mosson, l’impact physique mis par les Toulousains continue de gêner les joueurs Montpelliérains. Dossevi pose quelques problèmes au côté gauche de la défense adverse, adressant deux centres précis qui ne trouvent pas preneur (46e et 48e). A l’heure de jeu, le MHSC profite de la faiblesse défensive toulousaine pour faire le break. Sur un bon centre de Congré, Damien Le Tallec s’élève dans la surface et trompe Reynet (2-0, 60e). Toulouse tente de réagir après ce but et Dossevi enroule un bon centre pour Koulouris au premier poteau mais Rulli se couche bien devant le Grec (65e). A l’entame du dernier quart d’heure, Téji Savanier, bien servi par Laborde, lâche une frappe de l’extérieur de la surface qui surprend Reynet (3-0, 75e). Avec son avantage de 3 buts, Montpellier passe dix dernières minutes assez calmes et valide un succès qui lui permet de remonter à la 6e place au classement.

> La feuille de match

> Le classement

 








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste