Rennes-Nantes : Sala, la preuve par neuf

L'attaquant nantais Emiliano Sala
Ligue 1 Conforama
10/11/2018

Déjà auteur de 10 buts en Ligue 1 Conforama cette saison, Emiliano Sala sera l'arme principale du FC Nantes qui affronte le Stade Rennais dimanche (17h), pour le compte de la 13e journée de championnat.

Le derby entre le Stade Rennais et le FC Nantes n'a plus basculé en faveur des Canaris depuis neuf rencontres. Neuf, comme le numéro floqué dans le dos d'Emiliano Sala, l'atout principal de la bande de Vahid Halilhodzic pour mettre fin à cette série dimanche (17h), au Roazhon Park, dans l'un des temps forts de la 13e journée de Ligue 1 Conforama. L'attaquant argentin se trouve dans la période la plus faste de sa carrière. Le week-end dernier, il a atteint la barre des 10 buts en championnat. Une première pour le FC Nantes depuis son actuel coach, lui aussi auteur de 10 buts sur les 12 premières journées en 1984/1985.

« Un attaquant comme on en voit très peu aujourd'hui »

La dernière victoire nantaise face au Stade Rennais remonte à la fin du mois de septembre 2013 (1-3), à une époque où le Roazhon Park s'appelait encore le Stade de la Route de Lorient. Une époque où Emiliano Sala découvre la Domino's Ligue 2, prêté par les Girondins de Bordeaux aux Chamois Niortais. L'élite, l'attaquant la découvrira l'été suivant, dans son style caractéristique. « C'est un attaquant comme on en voit très peu aujourd'hui », reconnaissait son entraîneur Vahid Halilhodzic en conférence de presse dimanche dernier. Avant de détailler : « Quand vous voyez sa contribution, son engagement, son abattage, et tout ça... [...] C'est un attaquant-pivot qui a une grosse présence physique dos au but. J'aimerais bien qu'il se retourne un petit peu plus souvent le plus rapidement possible. Mais c'est un grand fixateur avec une participation en une touche de balle et il se replace derrière. Et il le fait avec beaucoup de réussite ».

La réussite de « ce garçon adorable » se traduit par déjà 10 buts en 11 matchs de Ligue 1 Conforama cette saison. Auteur d'un doublé contre l'En Avant de Guingamp dimanche dernier (5-0), l'attaquant nantais reste sur six buts lors de ses trois derniers matchs de championnat. Avant son doublé face aux Bretons, il venait de scorer sur la pelouse de l'Amiens SC lors de la 11e journée (1-2), quelques jours après un triplé face au Toulouse FC pour le compte de la 10e journée (4-0). Lors de cette période, Emiliano Sala a également eu le temps de marquer lors des neuf minutes passées sur la pelouse de la Mosson, en 16e de finale de la Coupe de la la Ligue BKT (0-3). En l'espace de 16 jours, il a ainsi fait trembler les filets sept fois en quatre matchs.

Buteur en séries

Ces périodes prolifiques, Emiliano Sala en connaît tous les ans. La saison dernière, l'attaquant des Canaris avait mis quatre buts en trois rencontres entre fin décembre 2017 et début 2018.  Début 2017, il en avait mis quatre en cinq matchs, toujours avec le FC Nantes. Avec le SM Caen, en 2014/2015, Sala avait marqué quatre fois en trois matchs, quelques mois après ses premiers pas en Ligue 1 Conforama.  Impossible de ne pas citer aussi sa fin d'exercice canon avec les Chamois Niortais en 2013/2014 lorsqu'il avait signé 12 réalisations lors des 12 dernières rencontres de Domino's Ligue 2.

Formé au Proyecto Crecer, centre de formation des Girondins de Bordeaux installé en Argentine, Emiliano Sala rejoint l'Hexagone en 2010, à 20 ans. Prêté par le club au scapulaire à l'US Orléans, il inscrit 18 buts en National 1 en 2012/2013. Puis 18 - encore - lors d'un nouveau prêt, la saison suivante, aux Chamois Niortais, à l'étage supérieur. De quoi faire ses débuts dans l'élite lors l'été 2014, avec les Girondins de Bordeaux de Willy Sagnol. L'ex-international français lui préfère Khazri, Rolan ou encore Diabaté si bien que Sala rejoint le SM Caen l'hiver suivant et finit la saison avec cinq buts en 13 matchs de Ligue 1 Conforama. Transféré au FC Nantes lors du mercato estival suivant, sa première saison sur les Bords de l'Erdre est mitigée (six buts en 31 matchs de championnat). Mais Emiliano Sala retrouve son rythme de croisière.

Plus du Tiers des buts Nantais

Depuis l'été 2016, il est capital pour le FC Nantes. Sur les 113 buts inscrits par les Canaris toutes compétitions confondues, il en a mis 40, ce qui représente 35,4% de ce total. Comme cinq fois ces sept dernières saisons, l'attaquant de 28 ans a atteint la barre des 10 buts. Mais cette saison, il ne lui a fallu que trois mois de compétition. Plus que trois réalisations et il battra son record en Ligue 1 Conforama, établi en 2016/2017 (12) et égalé la saison dernière.

Un objectif d'autant plus réalisable que l'Argentin bénéficie désormais des tuyaux du Bosnien Vahid Halilhodzic, son entraîneur depuis début octobre mais surtout ancienne légende du FC Nantes,  avec qui il a été sacré meilleur buteur en 1983 et 1985. « Ça a été un très grand joueur, un très grand attaquant donc évidemment on l'écoute attentivement car il peut nous donner beaucoup de conseils, qui peuvent nous servir », se rejouissait Emiliano Sala il y a quelques jours. Reste à voir si ces conseils permettront à l'attaquant argentin de poursuive sur sa lancée au Roazhon Park, contre un adversaire qui ne lui a pas toujours réussi récemment. Si Emiliano Sala a marqué deux fois lors de ses quatre derniers matchs face au Stade Rennais, il avait été expulsé en tout début de seconde période lors du dernier derby. Une bonne raison de se racheter ce dimanche.

> Sala, un Canari en haute altitude

> Armel Le Cléac'h, un supporter rennais pas comme les autres








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste