Reims : La petite interview d'Edouard Mendy

Edouard Mendy (SDR)
Ligue 1 Conforama
26/06/2019

Idole d'enfance, modèles, adversaire le plus impressionnant, geste préféré... Le gardien du Stade de Reims Edouard Mendy est le 5e joueur à se livrer dans la petite interview (épisode 5/6).

Pourquoi portes-tu le numéro 16 ?
C’est mon numéro depuis mon premier match en National à l’AS Cherbourg. Le 1 et le 30 étaient pris donc il ne restait plus que le 16. Mais comme il m’a porté chance, je l’ai gardé par la suite.

Qui était ton idole d’enfance ?
Ronaldo. Pas Cristiano hein, le Brésilien. J’aimais sa qualité de dribble, sa puissance, son sens de la finition, tout. Ce qu’il dégageait, c’était énorme.

Commerce, Brighton et Cavani

Quel métier ferais-tu si tu n’étais pas footballeur ?
J’aurais été dans le commerce je pense. La vie est encore longue donc on ne sait jamais ! J’ai fait des études dans ce domaine parce que j’ai toujours aimé le contact avec les gens.

Qui est le joueur le plus impressionnant que tu as affronté ?
C’est Edinson Cavani. Il est sans cesse en mouvement, il anticipe les erreurs de ses adversaires, il est super complet. C’est vraiment un joueur compliqué à affronter. Face à un attaquant comme ça, toute l’équipe s’adapte. On joue plus bas, on ferme les espaces…

Quel est le premier maillot que tu aies reçu ?
Avec le club de mon quartier au Havre, Caucriauville, on avait effectué une sortie à Brighton, en Angleterre. J’avais 11 ans et le club qui nous avait reçus là-bas nous avait offert des maillots.

« J'aime bien Gianluigi Buffon »

Qui est ton modèle dans le foot ?
Il y en a plusieurs. J’aime bien Gianluigi Buffon pour sa longévité et sa capacité à s’adapter d’année en année. J’apprécie aussi Manuel Neuer pour son jeu au pied et la place qu’il prend dans le but. Il y a également Ter Stegen et Oblak.

Quel est ton geste préféré sur un terrain ?
Les sorties aériennes, parce que ça soulage tout le monde.

Quel geste est le plus difficile à réaliser selon toi ?
Ça dépend…Un geste simple peut devenir difficile selon la situation.

Qui est le plus fou du vestiaire rémois ?
A Reims, je ne sais pas… Mais le joueur le plus fou que j’ai côtoyé, c’est Jonathan Kodjia. On était ensemble à Cherbourg. J’ai beaucoup d’anecdotes sur lui mais je préfère les garder pour moi (rires).

Quel est ton meilleur souvenir de la saison 2018/2019 ?
Je dirais notre premier match de la saison, notre victoire à Nice (0-1). C’était compliqué pour moi car j’avais raté tous les matchs de préparation à cause d’une fracture du doigt mais le coach a quand même décidé de m’aligner. On gagne là-bas et ça lance notre saison donc c’est un match particulier.

Dans la même série :

> OM : La petite interview de Boubacar Kamara

> Nîmes : La petite interview de Téji Savanier

> Brest : La petite interview de Gaëtan Charbonnier








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste