PSG : Neymar «est mon joueur clé», assure Tuchel

Neymar contrôle le ballon devant Tielemans.
Ligue 1 Conforama
11/08/2018

Par AFP

Neymar sera le « joueur clé » du PSG, a assuré samedi Thomas Tuchel, qui compte mettre la superstar brésilienne au coeur de son projet, dès dimanche contre le SM Caen (21h) pour la reprise de la Ligue 1 Conforama.

Interrogé pour savoir si l'équipe devait être construite cette saison autour de Neymar, en raison de son statut de joueur hors-norme, Thomas Tuchel a d'abord répondu : « c'est complexe », dans un sourire.

« C'est totalement clair que c'est mon joueur clé, c'est évident. Il est l'un des meilleurs joueurs du monde. C'est aussi un artiste, un joueur créatif. Pour des joueurs comme ça, c'est quelques fois plus simple de ne pas leur mettre trop la pression. C'est très important », a-t-il déclaré samedi, en conférence de presse. 

« Il y a plusieurs façons d'être un leader. Pour "Ney", à mon avis, il est notre leader quand il est heureux, content, dans le fait d'être joyeux dans son jeu, dans la créativité, et être une inspiration pour les autres dans sa prise de risque », a-t-il ajouté.

« Il y a d'autres personnes dans l'équipe qui sont responsables de la défense, de la structure (de l'équipe). Mais ça ce n'est pas son travail. Pour moi, il n'y a pas un seul leader qui doit tout gérer sur ses épaules. Mais Neymar est bien entendu l'un d'entre eux, c'est évident », a encore dit Tuchel.

Habitué à évoluer sur l'aile gauche, le numéro 10 brésilien a effectué sa rentrée lors du Trophée des Champions (victoire 4-0 contre Monaco samedi dernier) au poste de numéro 9. Sera-t-il amené à évoluer dans cette position cette saison ?

« Non, c'était une bonne possibilité pour ce match parce qu'il avait fait seulement deux entraînements et c'était plus intensif de jouer à gauche que dans une position centrale. Il n'arrêtait pas de me dire "Je veux jouer, je veux jouer!". Alors je lui ai dit "Tu peux jouer quelques minutes mais pas sur l'aile, juste en N.9" », a expliqué l'entraîneur allemand.

Le choix du gardien numéro 1, une décision difficile

Thomas Tuchel est également revenu sur la situation des gardiens parisiens, alors que la légende italienne Gianluigi Buffon a renforcé la concurrence sur un poste déjà bien pourvu avec le champion du Monde français Alphonse Areola et l'Allemand Kevin Trapp.

Interrogé pour savoir si la répartition des matchs avait été tranchée entre les trois gardiens de but à la veille de la reprise en Ligue 1 Conforama contre le SM Caen dimanche (21h), Tuchel a répondu : « Cela sera une décision difficile pour moi parce qu'ils sont tous assez talentueux, possèdent tous assez de personnalité, pour être le numéro 1 même ici à Paris. »

« Si j'ai appris une chose en tant que coach, c'est qu'il ne faut jamais prendre de décisions trop tôt surtout quand vous n'êtes pas obligés de le faire. Il reste encore deux entraînements et après on va prendre la décision. Mais en premier lieu, je dois parler avec les joueurs », a-t-il enchaîné.

Verratti et Kurzawa forfaits, les champions du Monde incertains

La réception du SM Caen se fera par ailleurs sans Marco Verratti ni Layvin Kurzawa, qui ont déclaré forfait, tandis que les champions du Monde français sont incertains, a annoncé samedi l'entraîneur parisien.

« Malheureusement Marco Verratti et Layvin Kurzawa sont blessés. Ils ne peuvent pas faire l'entraînement et ne seront pas avec l'équipe dimanche », a déclaré le technicien allemand. Kurzawa, déjà absent lors du Trophée des champions, souffre de douleurs au dos, tandis que Marco Verratti ressent « des douleurs, de l'inconfort » aux adducteurs, zone où il avait été opéré en fin de saison dernière. 

Lors de l'entraînement samedi matin, ouvert aux médias uniquement pour les quinze premières minutes, Edinson Cavani était aussi absent en raison de sa blessure au mollet contractée lors du Mondial en Russie. Il est resté en soins, ce qui rend son retour sur les terrains très incertain pour dimanche.

Tuchel s'est également montré pessimiste quant à une participation des derniers mondialistes de retour à l'entraînement en début de semaine, à savoir le Belge Thomas Meunier et les champions du Monde français Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe et Alphonse Areola.

Démuni aux postes de latéraux, le technicien allemand peut-il être amené à reconduire les jeunes Colin Dagba (19 ans) à droite et Stanley N'Soki (19 ans) à gauche, séduisants lors du Trophée des Champions ?

« Oui parce que les deux sont une bonne surprise. C'est magnifique. Colin a joué au top niveau chaque match et entraînements. C'est vraiment une possibilité maintenant », a salué Tuchel. « Pour "Stan", c'est un peu différent car normalement il est défenseur central (en réserve). Il a joué à gauche avec nous, il a fait ça très bien même s'il est des fois un peu incertain dans cette position. »

Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
-
SM Caen







L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste