Paulo Sousa : «Cette année est une année de fondation»

Paulo Sousa (FCGB)
Ligue 1 Conforama
20/07/2019

Retrouvez les déclarations des entraîneurs de Bordeaux, de l'OM, de l'ASSE et du MHSC vendredi ainsi que de Costil, Payet, Cabella et Hilton.

A deux jours de la finale et du match pour la 3e place des EA Ligue 1 Games, le tournoi amical organisé dans l'Audi Field de Washington, les quatre coachs des clubs engagés ont évoqué les deux matchs à venir dans la nuit de dimanche à lundi, la préparation aux Etats-Unis ou encore le mercato. Dimitri Payet pour l'OM, Vitorino Hilton pour le Montpellier Hérault SC, Rémy Cabella pour l'AS Saint-Etienne et Benoît Costil pour les Girondins de Bordeaux, étaient également présents à la résidence de l'ambassadeur de France aux Etats-Unis. Morceaux choisis.

Payet : « Si je dois le faire, je le ferai »

Dimitri Payet (OM) : « La position d'ailier gauche ? C'est un poste auquel j'ai évolué au début de ma carrière même si on m'a resitué dans l'axe ces dernières années. J'ai toujours dit que si je dois le faire, je le ferai. On a beaucoup discuté avec le coach sur ses attentes, ce que je dois faire à ce poste, ça a plutôt bien marché. [...] Depuis le début de la préparation, on travaille en 4-3-3. On commence à avoir nos repères. On sait faire certaines choses dans notre jeu, on travaille beaucoup là-dessus, pour mettre notre jeu en place. »

André Villas-Boas (OM) : « L'arrivée d'Alvaro Gonzalez ? On a fait signer notre première recrue à un poste où l'on cherchait depuis le début du mercato. Il a fait toute sa carrière en Espagne. Il va découvrir un grand club européen, avec une pression et des ambitions différentes. Il va renforcer notre défense centrale, un secteur dans lequel on a perdu plusieurs joueurs en fin de contrat. Il est véloce, anticipe, est très fort dans les duels. Il est capable de jouer haut et de se retourner vite. Il est très fort techniquement, ce qui peut nous aider dans la construction du jeu. [...] Je pense qu'il va arriver demain (samedi). On va voir avec lui si c'est possible de jouer contre Saint-Etienne. On verra comment il est physiquement. On essaiera de le faire jouer ».

Cabella : « On va tout faire pour que M'Vila gagne »

Ghislain Printant (AS Saint-Etienne) : « C’est un honneur que l’ASSE soit reçue à l’ambassade, c'est une fierté d'être ici. Le résultat d’hier (la victoire contre Montpellier) amène de la joie aux supporters. J’ai revu le match et je suis globalement satisfait. On est resté dans le cadre de ce qu’on voulait faire. Il y a eu une bonne maîtrise collective sur les 30 premières minutes puis on a un peu péché dans l’animation offensive mais en restant cohérent. En 2e mi-temps, c’était une équipe différente du MHSC, on avait peur que les jeunes Montpelliérains nous posent des problèmes physiquement mais on a su renverser la tendance. C'est bien, on avance petit à petit. Le match à venir contre l’OM ? C’est un tournoi, les joueurs ont à cœur d’essayer de le remporter. On a suivi le match de l’OM , on sait qu’on aura fort à faire. Le 11 de départ marseillais est très compétitif. On reste dans la préparation mais c’est une finale et on va tout faire pour être le premier club français à gagner ce tournoi. »

Rémy Cabella (AS Saint-Etienne) : « C’est important pour la Ligue 1 Conforama de faire un tournoi ici. On est tous contents, on espère bien terminer. Si j'ai chambré mes ex-coéquipiers Sarr et Sertic ? Avant qu’ils jouent leur demie, je leur ai dit de gagner pour qu’on se retrouve en finale. Il y a un petit trophée à gagner et je sais que Yann M’Vila en a zéro à son actif. On va donc tout faire pour qu’il gagne (rires). »

Der Zakarian : « Laborde ne bouge pas »

Michel Der Zakarian (Montpellier Hérault SC) : « Washington ? C'est sympa d'être ici même s'il fait chaud ! On va profiter du match de dimanche (lundi, en France) pour travailler et en faire jouer certains 70-75 minutes afin d'être prêts pour la reprise. Ce sera plus ou moins la même équipe qui sera alignée au départ et on verra si Téji Savanier va mieux. Il avait une lourdeur au quadriceps mais ça va mieux visiblement. Ce qui m'a plu contre Saint-Etienne ? On avait que des joueurs qui étaient là la saison dernière, à part Jordan Ferri, donc on a pu voir qu'on avait déjà des automatismes. Il faudra s'améliorer, bien intégrer les recrues dans l'effectif, à l'instar de Téji. Un départ de Laborde ? Il ne bouge pas. Ce n'est pas dans l'optique du club de laisser partir Gaëtan. »

Vitorino Hilton (Montpellier Hérault SC) : « Mon but contre Saint-Etienne ? C'était un but de renard des surfaces, d'attaquant ! Le mercato ? Jordan Ferri et Téji Savanier vont nous apporter énormément. On a aussi perdu Benjamin Lecomte, qui a été énorme avec nous, il va nous manquer. Mais il faut continuer à travailler pour essayer de faire mieux. »

Sousa : « On a besoin de temps »

Benoît Costil (Girondins de Bordeaux) : « Le contexte est différent de ce que l'on peut voir d'habitude. Il fait chaud mais on s'adapte. C'est dur de tirer des enseignements des premiers matchs de préparation mais on a fait une belle première période contre l'OM. On a mis en œuvre ce qu'on avait travaillé à l'entraînement. On a pris du plaisir à jouer même si on a encore perdu. [...] Il va falloir progresser pour arriver avec le plus de certitudes au début du championnat. »

Paulo Sousa (Girondins de Bordeaux) : « On travaille toujours pour bien jouer, se créer beaucoup d'opportunités. Contre l'OM, on a eu plus d'opportunités qu'eux, on a bien joué mais on n'a pas gagné, ça fait partie de la compétition. On travaille dans le bon sens. Sur la défense à 4 ? La saison dernière, on jouait déjà à 4 sans ballon et à 3 à la construction. Les joueurs sont plus confiants dans la construction avec 3 défenseurs. L'avenir du club ? Nous sommes dans une période de transformation, au niveau culturel aussi, avec un nouveau président, différentes personnes qui arrivent. On doit s'améliorer dans beaucoup de domaines. Il y a une autre direction par rapport à ce qui s'est passé ces dernières années. Il faut travailler partout, sur l'effectif aussi. Pour s'améliorer, il faut plus de qualité. Cette année est une année de fondation, en espérant être très compétitif sur la deuxième année. Mais cette année déjà, il faudra bien faire. Les joueurs et le jeu vu en préparation me donnent la conviction qu'on va dans le bon sens. On a besoin de temps pour construire une culture, un sentiment d'appartenance pour tous ceux qui travaillent ici. Il faut que chaque joueur qui arrive sente cette culture de la gagne. Plus vite l'effectif est au complet, plus vite on travaillera les détails, les concepts de jeu, le travail collectif comme individuel. Il est très important pour moi de savoir quels joueurs j'aurais pour mettre en place certains concepts de jeu. Sur les dernières années, les équipes qui gagnent sont celles avec les meilleurs joueurs. Et pour ça, il faut de l'argent. »

> EA Ligue 1 Games : L'OM contre Saint-Etienne en finale








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste