Nantes, le renouveau

Les Nantais au stade de la Beaujoire.
Ligue 1 Conforama
10/10/2019

Depuis début août et la nomination de Christian Gourcuff sur son banc, un vent nouveau souffle sur le FC Nantes, deuxième de Ligue 1 Conforama après neuf journées.

Christian Gourcuff avait affiché ses plans d’entrée lors de sa présentation, le 12 août dernier : poser des fondations solides, créer un vrai collectif, avant de s’atteler à l’élaboration d’un football plus séduisant basé sur la mobilité et le jeu à terre ; se rapprocher un peu plus du fameux "jeu à la nantaise" de Coco Suaudeau ou Raynald Denoueix, dont il revendique une « certaine filiation technique ».

« Le challenge, c’est d’arriver à une cohésion et à un collectif solide très rapidement avec des automatismes », avait révélé alors l’entraîneur. Après deux mois de compétition et neuf journées, on peut dire que la première phase de son projet est déjà bien engagée. Deuxième de Ligue 1 Conforama, son FC Nantes présente la troisième défense du championnat avec seulement 5 buts encaissés, s'appuie sur un collectif discipliné et fait preuve d'un réalisme redoutable.

Solidité et efficacité

Nommé après le départ de Vahid Halilhodzic, début août, le coach nantais a véritablement commencé sa mission après la première journée. Depuis la défaite inaugurale à Lille (2-1), les Canaris ont fait un joli bout de chemin, enchaînant 6 victoires, 1 nul et 1 défaite, soit le meilleur bilan du championnat sur les huit dernières journées. Pour arriver à pareil résultat, Christian Gourcuff, adepte du beau jeu, a donc avant tout cherché à ériger des bases solides.

Pallois, Touré et Girotto en action face à l'OL.

Dans ce but, il a fait un choix fort en décidant de replacer le Brésilien Andrei Girotto, milieu de formation, en défense centrale avec le pilier Nicolas Pallois. Un pari gagnant. Les deux joueurs forment une charnière complémentaire et intraitable qui a enregistré 6 clean sheets en neuf journées. « On est solide derrière, se félicitait récemment Christian Gourcuff. On a une défense centrale énorme et Girotto, s'il continue comme ça, risque de finir avec la Seleçao. » Alban Lafont, excellent depuis quelques matchs après une période d’adaptation, n’est pas étranger non plus à cette solidité avec 80% d’arrêts, soit le deuxième meilleur pourcentage en Ligue 1 Conforama derrière le Rémois Predrag Rajkovic (85,2%).

En quelques semaines, Christian Gourcuff a su constituer un bloc compact, rigoureux et discipliné. Ce qui se retrouve dans les chiffres. Avec leur nouvel entraîneur, les Canaris encaissent moitié moins de buts que sous Vahid Halilhodzic (0,6 but encaissé par match contre 1,2). En protégeant mieux leur cage, ils subissent moins de tirs (9,4 par match contre 10,6) et concèdent beaucoup moins d’occasions (2,3 contre 3,6). Même si leur possession n’est que légèrement en hausse (47,3% de possession en moyenne contre 46,3% sous Halilhodzic), ils font plus de passes par match (484,1 contre 446,6) avec une plus grande précision (80,6% de passes réussies contre 76,6%). Cette meilleure tenue du ballon contribue également à moins se mettre en danger. Parfaitement huilée, l’organisation du FC Nantes lui permet ainsi d’être la 2e équipe de Ligue 1 Conforama à subir le moins de tirs cadrés (2,8 par match), juste derrière le PSG (1,7), et la 3e au niveau des tacles réussis (13,6 par match).

Lafont relance à la main.

La Beaujoire, une véritable forteresse

Solide, donc, mais aussi efficace. Depuis le 24 août, le FCN a décroché 6 victoires en 7 rencontres, toutes par un but d’écart dont cinq sur le score de 1-0. Deuxième après neuf journées, la Maison jaune présente ainsi son meilleur classement à ce stade de la saison depuis la remontée du club en Ligue 1 Conforama (2013), et plus globalement depuis la saison 1994/1995 (1er).

Meilleure équipe à domicile avec Angers SCO et le LOSC (13 points pris sur 15 possibles), le FC Nantes est également la seule formation de Ligue 1 Conforama à n’avoir encaissé aucun but sur sa pelouse cette saison, en 5 rencontres disputées à la Beaujoire. Ces excellents résultats permettent à Christian Gourcuff et à son groupe de pouvoir travailler dans une atmosphère plus sereine. « C'est plus intéressant d'être dans le haut du championnat car ça améliore la sérénité et l'ambiance de travail. C'est ce que j'apprécie le plus dans la situation actuelle », confie le technicien breton.

Une situation qui permet à l'entraîneur de s’offrir du temps pour travailler des composantes du jeu plus longues à installer - le jeu à terre, les automatismes, la mobilité - qui nécessitent la répétition de gammes et qui avaient fait sa renommée à Lorient. A ce sujet, le tacticien voit déjà du mieux : « Il y a une nette amélioration dans le flux du jeu, les ballons vont plus vite. Mais on doit encore améliorer la maîtrise. Je pense qu'on peut encore progresser. » De bien belles perspectives pour des Nantais qui rêveraient d’être la surprise de ce championnat, eux qui n'ont plus accroché le Top 5 en Ligue 1 Conforama depuis leur titre de 2000/2001.

> Bordeaux : De Préville sous la minute

> Pirès : «Benedetto ? Une très bonne surprise»








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste