Marquez, un roc venu du Mexique

Rafael Marquez, l'ancien défenseur mexicain de l'AS Monaco.
Ligue 1 Conforama
13/02/2019

Défenseur central ou milieu défensif de grand talent, Rafael Marquez a découvert l’Europe sous les couleurs de l’AS Monaco. Retour sur le passage en Ligue 1 Conforama de celui qui fête ses 40 ans ce mercredi.

Seul joueur à avoir disputé cinq phases finales de Coupe du Monde avec Antonio Carbajal (Mexique), Lothar Matthaus (Allemagne) et Gianluigi Buffon (Italie), Rafael Marquez fête ses 40 ans ce mercredi. L’occasion de revenir sur son début de parcours européen sous les couleurs de l’AS Monaco en Ligue 1 Conforama.

Rafa Marquez n’a que 20 ans lorsqu’il quitte le Mexique et le CF Atlas pour le Vieux Continent. Déjà international avec « El Tri », ce prometteur défenseur central - ou milieu défensif - pose ses valises sur le Rocher durant l’été 1999, convaincu par le projet de l’AS Monaco. Son choix ne tardera pas à s’avérer judicieux… Dès sa première année, le Mexicain est titré champion de Ligue 1 Conforama, avant de soulever la Coupe de la Ligue BKT trois ans plus tard. En quatre saisons, il dispute 89 matchs de championnat (4 buts) et laisse une trace indélébile dans la Principauté.

Les grandes dates de Rafael Marquez en Ligue 1 Conforama :


Son 1er match :

Rafael Marquez effectue ses premiers pas en Ligue 1 Conforama le samedi 14 août 1999, au stade Louis-II. Titularisé d’entrée, le défenseur connaît une superbe première lors de la large victoire de l’AS Monaco sur le SC Bastia (4-0), à l’occasion de la 3e journée. Si David Trezeguet s’offre un triplé et Ludovic Giuly le quatrième but, l’association Philippe Christanval-Rafael Marquez est une réussite en charnière centrale. L’ASM récolte son premier clean sheet de la saison et lance véritablement son championnat.

Son 1er but :

Rafael Marquez n’attend que 12 rencontres pour signer son premier but en Ligue 1 Conforama. Dès la 11e minute de jeu du match de la 16e journée face au CS Sedan (2-1), le Mexicain place les Monégasques sur de bons rails en ouvrant le score. Malgré l’égalisation d’Eduardo Oliveira, l’ASM conforte sa place de leader du championnat en s’imposant grâce à Sabri Lamouchi. Rafael Marquez enchaînera rapidement puisqu’il signe sa deuxième réalisation une semaine plus tard, sur la pelouse du Havre AC (1-4).

Son titre en Ligue 1 Conforama :

La première saison de Rafa Marquez en France est couronnée de succès. L’AS Monaco de Claude Puel est sacré champion de France dès la 31e journée (sur 34 au total), en prenant le point qui lui manquait, sur sa pelouse, contre l’AS Nancy Lorraine (2-2). Le club de la Principauté remporte là son septième titre de Ligue 1 Conforama, avec au final un total de 65 points (20 victoires, 5 nuls et 9 défaites). Il devance le PSG (58 points) et l’OL (56). Dirigée par Marquez, la défense monégasque termine deuxième meilleure arrière-garde de la saison (38 buts encaissés), derrière le FC Metz (33).

Son titre en Coupe de la Ligue BKT :

C’est lors de sa dernière saison au club (2002/2003) que Marquez et ses coéquipiers de l’époque offrent à l’AS Monaco la Coupe de la Ligue. Le défenseur participe à trois matchs de cette campagne, tous en tant que titulaire. En 16es de finale, la formation du Rocher élimine l’AJ Auxerre (1-0) avec son international mexicain. Ce dernier ne réapparaîtra dans la compétition que pour les demi-finales et la finale. En demi-finales, les Asémistes prennent le meilleur sur l’Olympique de Marseille, au Vélodrome (0-1). Un mois plus tard, la finale n’est qu’une formalité pour les hommes de Didier Deschamps. L’AS Monaco ne fait qu’une bouchée du FC Sochaux-Montbéliard (1-4), grâce à Sébastien Squillaci, Dado Prso et un doublé de Giuly, pour ce qui reste jusqu’ici la seule victoire finale de l’AS Monaco en Coupe de la Ligue BKT.


Son dernier but :

Rafael Marquez inscrit son quatrième et dernier but en Ligue 1 Conforama le samedi 30 novembre 2002. Au stade Louis-II, l’AS Monaco reçoit alors le Paris Saint-Germain pour le compte de la 17e journée. Ronaldinho jette un froid en ouvrant le score à la 24e minute mais la réaction du club de la Principauté est terrible. Shabani Nonda place l’ASM devant en réalisant un doublé, avant que Marquez ne tue le suspense, à la 79e minute, et offre les trois points au club du Rocher (3-1). Un succès qui permet à l’AS Monaco de conforter sa place dans la première partie de tableau, qu’il ne quittera plus jusqu’à la fin de la saison.

Son dernier match :

Le dernier match de Rafael Marquez en Ligue 1 Conforama est un véritable feu d’artifice. La performance de l’AS Monaco face à l’ESTAC Troyes, le 24 mai 2003 (38e journée), est le bouquet final parfait de la belle saison monégasque, terminée à la deuxième place derrière l’OL, et du passage du Mexicain sur le Rocher. Pour la 89e apparition de « Rafa » en championnat, les Asémistes écrasent les Troyens (6-0) avec un but de Jérôme Rothen, un doublé de Prso et un triplé de Nonda. Comme pour sa première, l’ASM termine la rencontre sans encaisser de but. La boucle est bouclée pour Marquez, qui s’envolera quelques jours plus tard pour le FC Barcelone.

> Hugo Lloris, Aiglon croisé Gone

> Juninho, l’expert lyonnais








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste