Leonardo Jardim : «Golovin progresse»

Leonardo Jardim (ASM)
Ligue 1 Conforama
09/11/2019

Par AFP

Retrouvez les déclarations des coachs après les matchs de la 13e journée de Ligue 1 Conforama disputés samedi soir.

AS Monaco
-
Dijon FCO
: 1 - 0


Leonardo Jardim (entraîneur de l’AS Monaco)
: « On a fait un match correct avec une bonne organisation. Mais on a souvent raté le dernier geste. Si on avait été meilleurs à ce niveau, on aurait pu parler d'une victoire 3-0 ou 4-0. Certes, Dijon a pu sortir trois ou quatre fois en contre. Mais l'équipe a mérité sa victoire. En football, il faut savoir contrôler le match et être efficace. On n'a pas été efficace. Golovin ? Il progresse au niveau tactique et sur le dernier geste. Mais il aurait pu faire une ou deux passes décisives. Glik axe droit ? C'est une option. Maripan a plus de finesse technique. Il fallait aussi un joueur fort au duel contre ces attaquants. Glik a fait plus de duels, Maripan a été dans la couverture. Aujourd'hui, ça n'a pas marché très bien devant. Il faut travailler dans tous les secteurs, pas uniquement le secteur défensif. Nos objectifs, c'est le haut du tableau. On est parti avec un grand retard. Maintenant, on récupère ce retard. Notre effectif n'est pas celui de l'an dernier. Je suis sûr qu'avec le travail l'équipe va jouer les premières places du tableau. Mais on n'est pas seuls. Il y a Lille, Lyon, Marseille et d'autres. Mais on va travailler pour réussir nos objectifs. »

Stéphane Jobard (entraîneur du DFCO) : « C'était un match un peu bizarre avec de gros temps forts et de gros temps faibles. C'était certainement sympa à voir, vu le nombre d'occasions. On a eu de grosses occasions. Quand je vais les revoir je vais m'arracher les cheveux. J'ai des regrets sur le dernier geste. Loin de moi de penser qu'on a dominé Monaco de la tête et des épaules. Mais on aurait dû marquer au moins un but. Les deux gardiens ont fait une grande partie. On est souvent rentré dans la surface, avec pas mal de contres en première période et des attaques placées en 2e mi-temps. C'est une satisfaction. Mais à l'extérieur, on concrétise trop peu d'occasions. Monaco a un potentiel offensif très intéressant avec un belle complémentarité Ben Yedder-Slimani. Si on n'a pris qu'un but, Alfred Gomis y est pour quelque chose aussi. Mais il a aussi des failles à exploiter à la récupération et un certain déficit de vitesse derrière. Y avait-il une volonté de jouer sur Glik ? J'ai le plus grand respect pour Kamil Glik. Mais l'idée d'exploiter le jeu dans son dos n'était pas anodin. Maintenant, l'idée est de se régénérer durant cette trêve. On verra comment les blessures évoluent et comment les 9 joueurs vont se comporter en sélection. »

Stade de Reims
-
Angers SCO
: 0 - 0


David Guion (entraîneur du Stade de Reims
) : « C'est une frustration par rapport aux précédentes rencontres car ce soir, on ne s'est pas créé d'occasion. En première mi-temps, les joueurs n'ont pas mis assez de coeur et je leur ai donc demandé, à la mi-temps, de faire plus de courses et de mettre plus d'envie pour aller vers l'avant. On a mieux joué en seconde période malheureusement, on n'a pas réussi à se créer d'occasion et c'est ça mon inquiétude. La satisfaction, c'est qu'on n'a quasiment pas concédé d'occasions mais je ne peux pas m'en satisfaire. On aurait dû être en capacité d'en faire plus pour remporter le match même si ce soir, six joueurs qui ont l'habitude de jouer étaient absents. Angers a bien défendu, on le savait. Il y avait deux belles organisations défensives face à face. C'était une partie d’échecs. »

Stéphane Moulin (entraîneur d’Angers SCO) : « On a fait un match sérieux, cohérent, à l’image de ce qu’on sait faire. On était venu ici pour gagner, mais j’avais dit à mes joueurs que ce serait du 50-50. Ça s’est vu puisque le match s’est terminé à 0-0. En première mi-temps, on a eu des situations mais on a manqué de justesse. En seconde période, l’expulsion (d’Angelo Fulgini) change la donne mais le deuxième jaune me paraît sévère. J’ai aimé le caractère qu’a démontré l’équipe car l’expulsion s’est transformée en une énergie supplémentaire. Au final, sur l’ensemble du match, notre gardien n’a pas un seul arrêt à faire. Ce soir, on est deuxième, on a envie d’y rester mais demain (dimanche) on ne le sera peut-être plus. Ce n’est pas du tout prévu pour nous donc l’objectif, c’est de prolonger le plaisir. Je sens que les joueurs y prennent goût et n’ont pas envie de lâcher. »

LOSC
-
FC Metz
: 0 - 0


Christophe Galtier (entraîneur du LOSC)
: « On n'est pas satisfait du résultat, c'est une contre performance et deux points qu'on laisse filer à domicile sachant qu'on n'est pas performant à l'extérieur en ce moment... On a rarement été mis en danger. On savait qu'on allait jouer une équipe avec un bloc très bas. On s'est créé des situations en dominant énormément mais on a eu beaucoup trop de déchet technique, dans le coeur du jeu ou le geste final. Je ne peux pas en vouloir à mes joueurs sur le fait d'avoir tout donné mais il a eu un manque de précision trop important pour marquer. (Bilan au tiers du championnat) Je pense qu'on avait les moyens de faire mieux. Ce n'est pas notre bilan à domicile qui fait qu'on est un peu en deçà de notre tableau de match, ce sont nos résultats à l'extérieur qui sont insuffisants. »

Vincent Hognon (entraîneur du FC Metz) : « On a un bon résultat. Je pense qu'on a fait un bon match, surtout quand on se remet dans le contexte, avec la semaine qu'on vient de passer (grave accident de voiture des défenseurs Kevin N'Doram et Manuel Cabit, qui est toujours hospitalisé). On a eu une première période très intéressante même s'il nous a manqué un peu de justesse. On a plus subi en seconde période et il nous a encore manqué un peu de justesse pour espérer avoir un meilleur résultat. Et on aurait dû jouer en supériorité numérique, ce qui nous aurait permis de mieux finir. Je pense que le carton rouge y était. Je ne vais pas polémiquer, ils (les arbitres) font des erreurs, c'est comme ça. Les joueurs veulent faire plus pour Manu (Cabit), pas seulement pour ce match-là. Au-delà du résultat, je voulais voir mes joueurs tout donner, être solidaires, déterminés. Aujourd'hui, c'est un groupe qui a ramené ce point. »  

RC Strasbourg Alsace
-
Nîmes Olympique
: 4 - 1


Thierry Laurey (entraîneur du RC Strasbourg Alsace
) : « On a fait un bon match avec pas mal d’intensité, on est mieux physiquement. On a fait une très très bonne première mi-temps. Mis à part le poteau, les Nîmois n’ont jamais été dangereux. On menait 2-0 à la pause mais on aurait pu marquer d’autres buts. On fait un début de deuxième acte timide et on se fait surprendre un peu naïvement. Ça plombe un peu, le temps que tu te remettes à l’endroit. L’expulsion nous facilite la tâche, on a plutôt bien géré ensuite. On a cherché à bien défendre pour bien contrer. On est beaucoup mieux physiquement, il y a plus d’allant, il y a des garçons concernés. Il y a tout ce qu’il faut pour satisfaire notre public. Tout le monde va mieux. Lebo Mothiba marque un doublé, il a ramé en début de saison et là il retrouve un peu de fraîcheur. Il marque deux buts et surtout sur deux passes de Ludo (Ajorque), c’est intéressant de voir leur complicité. J’espère que ce genre de match va nous libérer un peu. Quatre buts à domicile, Il faut profiter de cela pour optimiser. Les buts de Mothiba, le but de Ajorque, Lienard sur coup de pied arrêté, c’est des petits signaux qui doivent nous permettre de se dire qu’on est capable de faire de choses intéressantes, il n’y aucune raison que ça ne se passe non plus à l’extérieur. »

Bernard Blaquart (entraîneur du Nîmes Olympique) : « Lorsqu'on prend 4-1, forcément, on ne peut pas être satisfait de notre prestation. On a fait une mauvaise prestation ce soir. Je ne retiens pas grand-chose, peut-être nos deux débuts de mi-temps. On revient à 2-1 après la pause, malheureusement l'expulsion nous fait beaucoup de mal. Je ne suis pas du tout en colère contre mes joueurs. La colère n'apporte rien. Les joueurs sont très déçus, ils ont conscience des choses. On a été battu par leur engagement et leur puissance. Ils ont deux attaquants très puissants (Ajorque et Mothiba). On a souffert, on a été battu par une équipe nettement meilleure que nous sur tous les plans. Je ne suis pas plus inquiet ni moins qu'au mois de juillet. On connait nos lacunes et nos faiblesses, il faut qu’on travaille pour redresser la barre. »

> Monaco et Strasbourg s'imposent








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste