Le Stade Rennais en profite

Adrien Hunou
Ligue 1 Conforama
15/01/2020

En remportant son match en retard de la 12e journée à Nîmes (0-1), le Stade Rennais F.C. a consolidé sa 3e place. Dans le même temps, Amiens et Reims ont partagé les points (1-1) dans le match en retard de la 16e journée.

Nîmes Olympique
-
Stade Rennais FC : 0 - 1

Le Stade Rennais F.C. réalise une très bonne opération en s'imposant face au Nîmes Olympique à l'occasion de ce match en retard de la 12e journée de Ligue 1 Conforama (0-1), grâce à Adrien Hunou.

Au stade des Costières, le Nîmes Olympique accueille le Stade Rennais FC. Les Bretons se procurent la première occasion du match mais Hunou perd son duel face à Bernardoni. Les deux équipes se répondent et après le coup franc de Raphinha, la tête de Ripart est trop croisée pour inquiéter Mendy. Après une bonne entame de match, les Nîmois subissent les assauts adverses et Niang puis Traoré sont proches d’ouvrir le score avant le repos.

Nîmes perd gros


Dès le retour des vestiaires, les Nîmois perdent sur blessure leur capitaine Anthony Briançon. Les Rennais profitent de ce coup dur pour ouvrir la marque par Adrien Hunou. Le sort s’acharne sur les locaux, qui doivent se passer de Renaud Ripart, lui aussi touché. En fin de rencontre, Raphinha a l’occasion de tuer le suspense mais sa frappe ne trouve que le petit filet de Bernardoni. Avec cette victoire 0-1, Rennes prend 4 points d’avance sur le 4e et revient à 5 points de l’OM.

> Nîmes : Briançon et Ripart blessés

> La feuille de match

> Le classement de Ligue 1 Conforama

Amiens SC
-
Stade de Reims : 1 - 1

Au stade Crédit Agricole de la Licorne, l'Amiens SC et le Stade de Reims n'ont pas réussi à se départager dans le match en retard de la 16e journée de Ligue 1 Conforama. Une rencontre où chaque club aura dominé une période.

Les Rémois montent peu à peu en puissance dans les 45 premières minutes, où ils sont les plus dangereux. Doumbia allume la première mèche. D’une frappe puissante, le Malien pense ouvrir le score, mais c’est le poteau qui repousse finalement sa tentative (28e). La seconde occasion est la bonne pour les Champenois, qui ouvrent le score juste avant la mi-temps sur un superbe rush de Dereck Kutesa. Sur la droite, le milieu suisse élimine Jallet sur sa prise de balle avant d’accélérer et de repiquer dans l’axe, entre deux défenseurs picards. Gurtner est trop court pour sortir son tir déclenché de l’entrée de la surface (0-1, 45e+1).

Le coaching de Luka Elsner

Mécontent, l’entraîneur amiénois Luka Elsner procède à deux changements au retour des vestiaires. Mendoza est remplacé par Otero alors que Gnahoré cède sa place à Monconduit. Ce coup tactique est payant. Il ne faut attendre que huit minutes pour assister à la réaction picarde. Guirassy est accroché dans la surface par Disasi, l’arbitre Johan Hamel désigne le point de pénalty après usage de la VAR. Moussa Konaté se présente face à Predrag Rajkovic, un spécialiste du genre. Le gardien serbe repousse la tentative du Sénégalais sur son poteau mais l’attaquant suit bien et signe son 2e but de la saison (1-1, 54e). Remis en confiance, l’ASC tente d’enfoncer le clou, mais la belle reprise de Dibassy passe à quelques centimètres du poteau (60e). Mieux en fin de partie, les Rémois ont également l’occasion de s’imposer mais ni Dingomé (but refusé pour hors-jeu à la 68e), ni Nkada (frappe trop croisée à la 76e) ne parvient à offrir les trois points au SdR.

> La feuille de match

> Le PSG surclasse Monaco à Louis-II








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste