La leçon d’efficacité de l’AS Monaco

Rony Lopes (AS Monaco) a ouvert le score face au FC Nantes.
Ligue 1 Conforama
11/08/2018

Plein de réalisme sur la pelouse d’un FC Nantes séduisant dans le jeu, l’AS Monaco a commencé sa saison de Ligue 1 Conforama par une victoire (1-3).

FC Nantes
-
AS Monaco
: 1 - 3

Le FC Nantes de Miguel Cardoso est joueur. Mais face à un club de l’AS Monaco redoutable d’efficacité, la belle impression laissée par les Canaris n’a pas suffi. Le froid réalisme monégasque a pris le dessus sur la jeunesse nantaise, offrant au club de la Principauté sa 4e victoire en 6 déplacements à La Beaujoire depuis sa remontée en Ligue 1 Conforama.

Sous un beau soleil nantais, les deux équipes se livrent un joli combat dans une partie très rythmée. Séduisants et plein d’envie, les Canaris sont les plus entreprenants dans le premier acte mais se font une grosse frayeur à la 6e minute. Parti en contre, Mboula accélère sur la droite mais son tir trop croisé passe devant le but de Tatarusanu. Les Jaunes mettent de l’intensité et pèsent sur la défense monégasque. Après un beau décalage d’Evangelista sur la gauche, Lima centre vers Rongier, en position idéale. La tentative du capitaine nantais passe au-dessus (18e). Dominé, l’AS Monaco évolue surtout en contre. Tatarusanu est à nouveau sollicité, quelques minutes plus tard, par un bon coup de tête de Mboula, à la suite d’un centre précis de Rony Lopes. Le superbe réflexe du pied du portier évite le pire au FCN (22e). Le jeu des Canaris baisse un peu en intensité et les Monégasques terminent un peu mieux la première période.

Monaco, 3 buts en 14 minutes

La pression nantaise refait son apparition à l’heure de jeu. La charnière Glik-Jemerson répond présent et rassure le club de la Principauté. Pour se sortir de ce guêpier, l’AS Monaco s’en remet finalement à son meilleur joueur de la deuxième partie de saison dernière, Rony Lopes (13 buts lors de la phase retour). Sur la droite, Grandsir glisse le ballon vers Jovetic, dans la surface. Le centre du Monténégrin, dévié par Djidji, parvient jusqu’à l’international portugais, en embuscade au second poteau, qui vient conclure de la tête (0-1, 69e). Pas récompensés de leurs efforts, les Canaris accusent le coup. Tatarusanu empêche les Monégasques de prendre le large en repoussant un coup franc puissant de Jovetic (75e), avant de réaliser un véritable exploit sur une tête de Falcao, sur le corner suivant (76e). Rongier ne passe pas loin de l’égalisation, après avoir repiqué dans l’axe, mais bute sur Benaglio. Sur le contre, un Jovetic plein de maîtrise punit les locaux en remportant son duel avec Tatarusanu (0-2, 80e). Mieux depuis les entrées en jeu de Grandsir et Falcao et le passage à deux attaquants (66e), le Monténégrin est également impliqué sur le troisième but de la formation du Rocher. Dans l’axe, il temporise pour glisser le ballon dans la course de Grandsir, sur la droite. Le centre sans contrôle de l’ancien Troyen est parfait, Falcao n’a plus qu’à pousser le ballon au fond pour tuer définitivement les espoirs nantais (0-3, 83e). Sala sauve l’honneur du FCN, dans le temps additionnel, d’un tir enroulé qui va frapper le poteau avant de rentrer (1-3, 90e+2).

Comme la saison dernière, l’AS Monaco a démarré son championnat par une victoire en décrochant un succès un peu flatteur sur le terrain d'un FC Nantes intéressant mais trop imprécis devant le but. Les entrées de Grandsir et Falcao, ainsi que le changement de dispositif tactique opéré par Leonardo Jardim, ont fait la différence pour un club monégasque qui prend la roue de l’OM en haut du classement.

> La feuille de match

> Le classement de Ligue 1 Conforama








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste