Galtier «très heureux», «c'est trop» pour Tuchel

Christophe Galtier (LOSC) et Thomas Tuchel (PSG)
Ligue 1 Conforama
15/04/2019

Par AFP

Retrouvez les réactions après la rencontre de la 32e journée de Ligue 1 Conforama LOSC-PSG (5-1).

LOSC
-
Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
: 5 - 1


Christophe Galtier (entraîneur du LOSC): « Les joueurs ont sorti le match qu'il fallait sortir. On a évidemment fait un grand match mais on a profité de beaucoup de circonstances : l'absence de joueurs majeurs, des blessés rapidement côté parisien, une supériorité numérique. Il n'en reste pas moins que mes joueurs ont sorti un très gros match en terme d'intensité, de rigueur tactique, et surtout d'envie de gagner. On a beaucoup travaillé toute la semaine pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions psychologiques, pour qu'ils puissent faire le match qu'on n'avait pas pu faire au Parc des Princes, certes face à un autre PSG (défaite 2-1 à l'aller). Je suis très heureux que mes joueurs aient pu se libérer. On est dans la continuité de ce qu'on fait depuis le début de saison. Il était important de prendre des points, sur un plan comptable c'est une opération très importante. On doit continuer à être dans cet état d'esprit où tous les joueurs se mettent au service du collectif. Mais rien n'est acquis, il reste 18 points en jeu ».



Nicolas Pépé (attaquant du LOSC) : « On a bien bossé cette semaine, on avait à cœur de gagner ce match pour qu'ils ne puissent pas célébrer ici. C'est une soirée assez spéciale pour nous mais ce n'est pas terminé, il faut bonifier cette victoire à Toulouse. C'est tout un collectif qui fait ressortir les individualités, dont moi. Ce sont des matches à enjeu où on me demande d'être efficace et c'est ce que j'essaie de faire au maximum, c'est quelque chose que j'essaie de reproduire sur le terrain ».

Jose Fonte (défenseur du LOSC) : « Pour nous, ce n'est pas une surprise. On joue tous les matches pour gagner, surtout chez nous devant notre public. On a fait un grand match, je pense qu'on a mérité cette victoire. On est deuxième du championnat, on a beaucoup de qualités. On a fait le travail pour continuer notre chemin. La Ligue des champions ? Ce n'est pas fini, il reste six matches et il faut qu'on gagne jusqu'à la fin. Ce n'est pas fini, il reste encore deux-trois victoires à aller chercher, je pense ».

> Lille, dauphin sans pitié pour le PSG !

Thomas Tuchel (entraîneur du PSG), au micro de Canal + : « On joue aujourd'hui avec Moussa Diaby qui n'a fait que deux entraînements. Normalement il n'aurait pas dû être avec nous. Thilo Kehrer est malade et lui non plus n'aurait pas dû être là. Mais il devait jouer parce que c'est la dixième fois que nous sommes à quinze joueurs cette saison. Nous ne pouvons même pas avoir seize joueurs. Ce n'est pas possible de fonctionner comme ça.

Tout le monde trouve normal que Juan Bernat joue 10, puis joue à gauche, puis au milieu. Tout le monde dit c'est normal parce qu'on gagne, on gagne, mais ça n'est pas normal. Au contraire ce match montre que l'on a eu une mentalité extraordinaire jusqu'à aujourd'hui. Mais simplement, maintenant, c'est trop. Sans Marquinhos, sans Thiago (Silva), avec Kehrer malade, c'est trop. Lille c'est une équipe fantastique. On doit avoir la qualité si on veut gagner ici. Or, on joue depuis longtemps sans Ney (Neymar), sans Edi (Edinson Cavani). On fait des entraînements avec douze, treize, quatorze joueurs.

(mercredi à Nantes) Verratti est suspendu, Thiago (Silva) est blessé, Meunier est blessé... Nous serons peut-être treize ou quatorze. On manque de joueurs. Il nous manque Adrien Rabiot, il nous manque Lassana Diarra. Il nous manque beaucoup de joueurs mais tout le monde accepte ça parce qu'on gagne, on gagne, on gagne. Mais c'est trop ».

Kylian Mbappé (attaquant du PSG), au micro de Canal + : « C'était un "box to box", ça allait d'un camp à l'autre. A des moments on maîtrisait, à d'autres non, mais on était dans l'esprit. On va être champion. Mais il faut perdre avec la manière. On ne peut pas manquer de personnalité comme ça, prendre trois, quatre, cinq (buts). C'est ça qui n'est pas normal. Après, perdre, ça arrive. Ils ont une bonne équipe donc félicitations eux, devant un beau public et un beau stade. Mais c'est nous, on doit jouer avec plus de personnalité. C'est un de nos défauts et il va falloir vite corriger ça. On a joué comme des débutants. Il faut se reconcentrer. Il y a un match merdredi. Il faut arrêter de faire comme ça ».

Marco Verratti (milieu de terrain du PSG) : « Après 30 minutes, on a perdu trois joueurs titulaires... C'est difficile mais l'important, c'est de vite se relever et de penser au match de mercredi (contre Nantes). Cela peut arriver dans une saison, et c'est arrivé ce soir. Je ne pense pas que cela soit dû à un manque de caractère. Je pense qu'on pouvait être plus intelligent, perdre le match mais pas avec ce score-là. Un relâchement ? Non, je ne pense pas parce qu'on a fait un très grand parcours en championnat. On joue tous les matches pour gagner, on était venu ici pour être champion. Mais cela peut arriver. Comme je l'ai dit après le carton rouge et les blessures, c'était un peu plus difficile et on n'a pas été assez intelligent pour comprendre que le match était difficile pour essayer de ne pas prendre autant de buts ».

> PSG : Thiago Silva et Meunier blessés








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste