Edmilson : «Les Brésiliens aiment la Ligue 1 Conforama»

Edmilson
Ligue 1 Conforama
10/08/2019

L'ambassadeur de la Ligue 1 Conforama Edmilson évoque l'image du championnat de France à l'étranger, mais aussi ses anciens coéquipiers Juninho, Sylvinho et Herrera, nouveaux visages de cette saison 2019/2020.

Voyez-vous un changement dans le regard des gens sur la Ligue 1 Conforama ?
Oui, il y a une grande évolution. Depuis le moment où j'ai commencé à jouer à Lyon jusqu'à aujourd'hui, il y a eu beaucoup de changements, de progrès. C'est un championnat très équilibré, très difficile à jouer. Tous les joueurs ne peuvent pas évoluer en France. Il y a beaucoup de puissance, de vitesse des joueurs comme Neymar, Mbappé, Cavani...

Vous parle-t-on plus de la Ligue 1 Conforama en Espagne ?
Oui, en Espagne et au Brésil ! Après l'Espagne, je pense que la France est le 2e championnat au Brésil pour les supporters, avec tous les Brésiliens qui sont passés par le championnat, au PSG, à l'OL, à l'AS Saint-Etienne, à l'OGC Nice, à l'OM... Les Brésiliens aiment la Ligue 1 Conforama.

« Maintenant, Sylvinho est plus sérieux »


Que pensez-vous de l'arrivée de vos deux anciens coéquipiers Juninho et Sylvinho à l'OL ?
Juninho, on l'attendait. Il est arrivé un peu « en retard », je pensais qu'il allait venir avant. Mais il s'est bien préparé, a fait des formations. Il connaît bien l'Olympique Lyonnais, mieux que tout le monde, il y est resté presque 9 ans. C'est vrai que ce n'est pas le même Lyon que quand il était joueur, avec de nouveaux stade et centre de formation. Je pense qu'il peut faire du bon travail avec Sylvinho, qui est un bon choix. Je le connais personnellement, c'est un homme formidable. Il vit intensément le foot, le connaît de manière impressionnante. Quand il était joueur, il était plus « léger », maintenant il est plus sérieux. C'est sa façon d'être rigide en tant qu'entraîneur. Il y a les conditions pour faire du bon travail, mais il faut prendre le temps de bien connaître le foot français. On verra cette saison.

Jean Lucas, Thiago Mendes, Ander Herrera...


Que pouvez-vous nous dire sur le nouveau milieu de terrain brésilien de l'OL Jean Lucas ?
Je l'ai vu jouer quand il était à Santos, c'est un joueur intéressant. Je ne sais pas s'il va s'adapter tout de suite au football européen, surtout que l'OL va jouer la Champions League. C'est un joueur qui va progresser, il a des qualités techniques. Il y a aussi Thiago Mendes qui est venu du LOSC. Je pense qu'ils peuvent être complémentaires.

En fin de carrière, vous avez connu le nouveau milieu de terrain du PSG Ander Herrera...
Ander, il était jeune quand je l'ai connu à Sarragosse (ndlr : saison 2010/2011). J'avais 34 ans, il débutait, sortait du centre de formation. Dès que j'ai vu sa façon de jouer, je savais qu'il allait évoluer au haut niveau. Il a fait un beau parcours, c'est un très bon mec, simple, gentil. Je suis content pour lui qu'il soit au PSG. Il a joué plusieurs années en Angleterre, à Manchester United, dans un championnat où il y a un peu la même intensité qu'en France. Je pense qu'il va beaucoup donner au PSG.

> L’OL part bien à Monaco !

> Ligue 1 Conforama : Les nouveaux visages








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste