Edmilson : «La France a été pour moi une porte sur le monde»

Edmilson José
Ligue 1 Conforama
25/02/2019

Nouvel ambassadeur de la Ligue de Football Professionnel, l'ex-défenseur brésilien de l'Olympique Lyonnais Edmilson a évoqué ce nouveau rôle mais aussi la Ligue 1 Conforama et son après-carrière.

Un ambassadeur de classe ! Après Youri Djorkaeff et Didier Drogba, le Brésilien Edmilson est devenu lundi ambassadeur de la Ligue de Football Professionnel. Joueur de l'Olympique Lyonnais entre 2000 et 2004, le champion du monde 2002 a presque tout remporté en France, à savoir la Coupe de la Ligue BKT, le Trophée des Champions et les trois premiers titres de champion du club rhodanien. Retraité depuis 2011, Edmilson a évoqué son nouveau rôle au sein de la LFP mais aussi le championnat qui l'a vu exploser en Europe ainsi que ses différentes occupations ces dernières années.

En quoi consiste votre rôle d’ambassadeur ?
Ma mission est de représenter la Ligue 1 Conforama, de montrer à tous, jeunes et moins jeunes, la belle trajectoire prise par ce championnat mais aussi par les autres compétitions de la LFP, la Coupe de la Ligue BKT et le Trophée des Champions. Il s'agit de présenter ce qui a été mis en place pour développer le football français, sans oublier les supporters des différents clubs.

« De plus en plus de joueurs de référence »

Quelle va être votre mission principale ?
Je suis là pour travailler auprès du public français mais aussi des fans de foot du monde entier et montrer que la Ligue 1 Conforama est un très bon championnat, un championnat compétitif où le leader peut chuter face au dernier, où le dernier est capable de battre les premiers... C’est un championnat qui peut mettre en avant de nombreux joueurs de grande qualité.

Quels sont les atouts de ce championnat par rapport à la concurrence ?
Chaque saison, la Ligue 1 Conforama attire de plus en plus de joueurs de référence. Ce n'est pas pour rien que Neymar a quitté le FC Barcelone pour venir évoluer en France. Et même s'il est difficile de faire mieux que le Paris Saint-Germain en ce moment, des clubs comme l’Olympique Lyonnais ou l’AS Monaco ont de très belles équipes. La Ligue 1 Conforama traverse une bonne période et, chaque année, c'est un championnat qui va progresser.

« Ce championnat m'a beaucoup apporté »

Il était important pour vous de vous rapprocher de la France ?
La France et la Ligue 1 Conforama ont été pour moi une porte sur le monde. Je jouais encore à Sao Paulo avant d'arriver ici à 24 ans. Ce championnat m’a apporté beaucoup d’expérience mais aussi des titres, ce qui est primordial dans la carrière d’un joueur. Quand je suis parti du Brésil, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je ne parlais pas français, je ne comprenais rien… Au-delà de la langue, j'ai été très heureux de découvrir la culture de ce pays.

Quelles sont vos occupations depuis la fin de votre carrière de joueur en 2011 ?
Après avoir raccroché les crampons, j'ai passé quatre ans à travailler pour ma fondation au Brésil. Ça fait maintenant 13 ans qu’elle existe et, aujourd'hui, ce sont 1100 enfants qui bénéficient de nos programmes éducatifs. Pendant ces quatre premières années, j'ai beaucoup investi. Surtout, j’y ai consacré peut-être 90% de mon temps, afin que cette fondation puisse continuer à exister. J’ai également eu un rôle auprès de la fédération brésilienne et de la sélection. J’ai aussi commenté des matchs à la télévision. Et avant la Coupe du monde 2014, j’ai aussi présenté un reality show (Menino de Ouro) qui consistait à découvrir la prochaine star du ballon rond au Brésil. C’était vraiment sympa, il y a eu deux saisons.

> Edmilson nouvel ambassadeur de la LFP








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste