Départ historique pour le LOSC !

Ikoné (LOSC) frappe et bat Tatarusanu (Nantes)
Ligue 1 Conforama
22/09/2018

En s’imposant face au FC Nantes (2-1), à l’occasion de la 6e journée, le LOSC s’est provisoirement emparé de la 2e place. Les Dogues réalisent leur meilleur départ depuis la saison 1952/1953.

LOSC
-
FC Nantes
: 2 - 1

Au stade Pierre-Mauroy, le LOSC a confirmé son très bon début de saison en enregistrant sa 4e victoire en 6 matchs de Ligue 1 Conforama. Après un bon départ et un but précoce de José Fonte, les Dogues ont été moins dominateurs en seconde période face à des Canaris imprécis. Ikoné a permis aux Lillois de s’adjuger un nouveau succès, le 3e en 3 matchs à domicile, synonyme de départ record pour le club.

Nouveau bon départ du LOSC

Les Lillois prennent tout de suite le contrôle des opérations. Auteur d’un superbe début de saison, Pépé s’illustre rapidement. Le numéro 19 s’infiltre dans la surface et frappe en force du pied droit, dans un angle fermé. Tatarusanu ne se rate pas et envoie le ballon en corner (7e). Les Nordistes ouvrent logiquement le score, deux minutes plus tard. Sur un corner botté par Thiago Mendes, José Fonte saute plus haut que Kwateng et inscrit son premier but en Ligue 1 Conforama, de la tête (1-0, 9e). Habitués des bons départs, les joueurs de Christophe Galtier marquent ainsi leur 3e but dans les dix premières minutes cette saison, plus que tout autre équipe en Ligue 1 Conforama. Très bien organisé, le LOSC maîtrise son sujet. En contre, Pépé menace une nouvelle fois Tatarusanu, mais le gardien roumain sort du bout des doigts le tir placé du Franco-ivoirien (41e). Toutefois, le FC Nantes montre le bout de son nez en fin de première période. Les Canaris manquent de précision pour faire mal aux Dogues.

L’éclair de génie d’Ikoné

Le FCN affiche le meilleur visage au retour des vestiaires, face à des Lillois attentistes. Volontaires, les Canaris essaient de revenir à la hauteur de leurs adversaires. Sans succès… Le LOSC les assomme peu après l’heure de jeu. J. Fonte s’impose de la tête et transmet le ballon à Ikoné, à 20 mètres du but. Le jeune attaquant lillois ne se pose pas de question et double la mise d’une frappe lumineuse (2-0, 68e). Le club nordiste ne passe pas loin du troisième but, quelques minutes plus tard. A peine entré en jeu, Luiz Araujo trouve le poteau de Tatarusanu sur un tir lointain (73e). Les Canaris relancent finalement le suspense dans les dix dernières minutes. Boschilia remonte le terrain sur la droite. Son centre, détourné par Thiago Maia, profite à Kalifa Coulibaly, qui bat Maignan de près (2-1, 82e). Les hommes de Miguel Cardoso tentent le tout pour le tout. Maignan intervient sur une dernière frappe vicieuse de Boschilia (90e+2), les Lillois peuvent souffler et fêter avec leur public leur départ historique.

Avec 13 points pris après 6 journées, le LOSC tient son total le plus élevé après 6 rencontres depuis l'exercice 1952/1953 (15 points), en appliquant la victoire à trois points à l'ensemble des saisons. Deuxièmes à deux longueurs du PSG (un match en moins), les Lillois devancent l’OM et le Toulouse FC, qui doivent encore jouer ce week-end. Le FC Nantes, de son côté, est 17e, avec une unité d’avance sur l’Amiens SC, barragiste.

> La feuille de match

> Le classement de Ligue 1 Conforama








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste