Claude Puel (ASSE) : «Une cohésion extraordinaire»

Claude Puel
Ligue 1 Conforama
10/11/2019

A l'issue des trois matchs de dimanche après-midi dans cette 13e journée de Ligue 1 Conforama, découvrez les réactions des différents entraîneurs.

Stade Rennais FC
-
Amiens SC
: 3 - 1

Julien Stephan (entraîneur du Stade Rennais) : « On a un début de match compliqué, on manquait de dynamisme, d'intensité. On sentait qu'ils avaient un ascendant sur le jeu. Ce but égalisateur (39e), qui arrive vite, nous a fait du bien sur le plan moral. On a vraiment fait une deuxième période de bonne facture, sur le plan du jeu, sur l'intensité, sur le plan collectif. Guirassy nous posait des problèmes en première période. Il fallait réguler ça. On l'a modifié à la pause. Ça nous a permis, notamment, de mieux réguler les deuxièmes ballons. On a aussi été beaucoup plus convaincants dans l'utilisation du ballon, notamment dans la largeur du terrain. On a dominé la deuxième période de la tête et des épaules, on a mérité de gagner logiquement! On sortait d'une déception forte en Ligue Europa, d'un voyage qui nous avait fatigué. Il y avait, de notre part, une volonté de mieux répartir les efforts, même si on n'a pas volontairement manqué notre entame. On est ravis, ça nous permet de rebasculer dans la première partie avec un match en retard. C'est tellement serré, tellement dense qu'il faut garder beaucoup d'humilité ».

Luka Elsner (entraîneur d'Amiens) : « Autant sur la dernière demi-heure, il n'y a pas photo sur qui doit l'emporter. Autant avant le sauvetage sur la ligne (51e), on a été plutôt juste dans ce qu'on a fait. On aura encore probablement des regrets de prendre ce but juste avant la mi-temps sur le corner. Oui, c'est un match à forts regrets. Et, quand on a lâché trop d'espaces en deuxième mi-temps, on a permis aux Rennais de s'exprimer et quand ils le font avec beaucoup de qualités... L'image complète du match me laissera quand même un goût amer, car, sur certaines parties, on avait réalisé de belles choses. En première période, on n'a pratiquement rien laissé à l'adversaire, on a plutôt dominé les débats ».

> Rennes renverse Amiens

Montpellier Hérault SC
-
Toulouse FC
: 3 - 0

Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier) : « On a marqué trois jolis buts. On a réussi une grosse prestation collective. Il n'y a pas photo sur ce match. On a joué ce match à fond devant une équipe très athlétique. On a été très bons dans les duels. On a très bien utilisé le ballon. Je suis content du premier but de Gaëtan (Laborde) mais aussi de Damien (Le Tallec). On savait que Gaëtan allait retrouver le goût des filets. Les deux attaquants sont deux combattants. Ils ne lâchent jamais rien. Je n'ai pas vu douter Gaëtan. Il a toujours eu des occasions. Téji Savanier, timide en première période, est tellement content d'être revenu Montpellier qu'il se met une grosse pression. Ce but va lui redonner confiance. Il va revenir à un très bon niveau ».

Antoine Kombouaré (entraîneur de Toulouse) : « Il n'y a pas grand-chose à retenir de ce match. Au-delà du score, très sévère, je n'ai pas aimé la manière. Je n'ai pas reconnu mon équipe. On est capable de faire  beaucoup mieux. Ce n'est pas une question tactique, mais c'est un problème d'engagement défensif comme offensif. On a subi les duels. On a été passif. On s'est fait marcher dessus. Je n'ai pas aimé ça. C'est cruel car je n'ai pas le sentiment que Montpellier a été très dangereux. Seulement, il a été très direct. Cela a pesé avant de nous faire craquer. Montpellier a cadré trois tirs et a marqué trois fois. C'est très dur. Quand on est relégable, on doit faire beaucoup mieux dans l'engagement. Par ailleurs, on était capables jusque-là d'être plus dangereux, et surtout de marquer. C'est un coup d'arrêt ».

FC Nantes
-
AS Saint-Etienne
: 2 - 3

Christian Gourcuff (entraîneur du FC Nantes) : « C'est un match compliqué, on a tout fait à l'envers, avec une organisation cohérente mais un déficit d'agressivité. Ca ne suffit pas. Alors que l'ouverture du score aurait dû nous sécuriser, on a eu beaucoup de laxisme sur le plan défensif, sur les buts et même d'une façon générale, aussi dans la récupération du ballon. Ca ne contribue pas à la confiance, alors qu'on a mené deux fois au score. Tout n'est pas à jeter non plus. Mais on a eu aussi une absence de prise de risque, même si on s'est créé quelques occasions en deuxième période. On doit faire beaucoup mieux dans le domaine offensif, on ne doit pas jouer vers l'arrière, ou trop latéralement. Si ça peut permettre une prise de conscience... Depuis des mois, je sais que c'est fragile, même si on avait commencé la saison avec une certaine solidité défensive. On va voir la capacité de réaction de ce groupe. C'est dommage que cette défaite arrive maintenant car on va avoir beaucoup de joueurs absents pendant la trêve internationale, et ça me dérange ».

Claude Puel (entraîneur de l'AS Saint-Etienne): « Je suis satisfait de notre parcours mais je pense d'abord à la semaine qu'on vient de vivre, une semaine très compliquée à vivre. On est rentrés à 6 heures du matin vendredi (après le match de Ligue Europa en Ukraine, NDLR) et on joue un jour et demi après. Ce sont des matches très disputés, et je suis très heureux. J'ai bien apprécié l'état d'esprit du groupe, on a mis en place une rotation pour garder de la fraîcheur, je le faisais déjà avant. Ca permet de concerner une grande quantité de joueurs et c'est important pour la dynamique. Notre comportement cet après-midi le montre, ils ont compris ce que je voulais faire, même si certains ne jouent pas tout le temps. Je pense qu'on a montré une cohésion extraordinaire et j'espère qu'on va pouvoir continuer comme ça. Dans le jeu, on est en progrès, même si on doit encore s'améliorer. Dans l'état d'esprit, la solidarité... il n'y a aucun problème. On a réussi à prendre l'avantage et à garder le résultat, ce qu'on n'avait pas réussi à faire en Ukraine. J'aime voir ce groupe progresser et si, en plus, on arrive à prendre des points pour accompagner cette progression, ça donne un bon climat dans le groupe. Les classements, c'est bien, mais on est lucides. Il y a encore des paliers à passer, on a eu de la réussite mais on est allés la chercher, par de l'abnégation, de la solidarité ».

> Saint-Etienne et Montpellier regardent vers le haut !








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste