Brest s’attend à recevoir un PSG motivé

Les joueurs du Stade Brestois
Ligue 1 Conforama
08/11/2019

Le coach brestois Olivier Dall’Oglio a confié ses impressions avant la réception du Paris SG samedi (17h30), en Ligue 1 Conforama. Il espère une fête pour ce choc.

Olivier Dall’Oglio a vu son ancien club, le Dijon FCO, signer un exploit contre le Paris Saint-Germain la semaine passée. Désormais au Stade Brestois 29, le coach va tenter de faire aussi bien samedi pour la réception du leader à Francis-Le Blé (J13, Ligue 1 Conforama). Des Bretons restant sur une défaite à Amiens (1-0), mais qui sont aussi installés dans la première moitié du classement depuis trois journées.

Le souvenir du 8-0…


Sur le plan personnel, le coach du SB29 se souvient forcément du 8-0 subi au Parc avec le DFCO en janvier 2018 : « Il y a avait dix classes d’écart. Mais j’avais rarement vu un PSG aussi motivé pendant tout le match. On les avait regardé jouer…Les joueurs pensaient plus à échanger leurs maillots avec les stars ». Mais cette fois avec son nouveau club et avec le soutien d’un public, Oliver Dall’Oglio veut que « ça soit une fête. On sent qu’il y a un vrai engouement. On doit fournir une prestation de haut vol », pour espérer infliger au leader parisien une 2e défaite consécutive en Ligue 1 Conforama : ce qui ne s’est produit qu’une seule fois en sept ans, en avril dernier face au LOSC (5-1) et à Nantes (3-2), déjà lors de deux déplacements. Mais après la défaite dijonnaise, le tacticien du Stade Brestois s’attend à retrouver des Parisiens mobilisés : « Comme ils ont été bien prévenus à Dijon et que ce sont des joueurs qui doivent gagner tous les matchs, je pense que le groupe qui va venir à Brest sera motivé ».

Le PSG, un adversaire prenable ?


Même si le PSG a perdu 7 de ses 20 derniers matchs de Ligue 1 Conforama, « ça reste le PSG avec beaucoup de qualité. Si cette équipe ne se déconcentre pas, c’est un très, très gros morceau. Sur des matchs comme ça, tu sais que tu peux prendre cher. Pour nous c’est un monument. », estime Dall’Oglio. « Je ne pense pas qu’ils soient dans le doute. Par moment, ils ont un peu trop de facilité. On s’aperçoit que lorsqu’ils marquent un but rapidement, il y a un peu de relâchement. C’est ce qui s’est passé à Dijon. »

Dans un stade plein et contre le leader, « en termes de concentration, c’est le plus simple. Il n’y a normalement pas besoin d’éveiller le groupe », espère le coach brestois. « Si les joueurs ne sont pas éveillés, ils le savent, c’est la punition face au PSG. Tactiquement, on connaît leur système de jeu, mais on ne sait pas quels joueurs vont jouer. S’il y a Mbappé devant qui amène de la profondeur c’est différent que s’il y a Sarabia par exemple. Il va falloir avoir une concentration ++, surtout au début du match ».

> Brest-PSG en stats

La stratégie à adopter contre le PSG


Concernant la recette pour faire comme Dijon, Olivier Dall’Oglio estime que « dans ce genre de match, il faut aussi de la réussite, un gros bloc défensif et un gardien en état de grâce. Car en face le PSG a du talent individuel et quand il se mette à jouer collectivement ça devient une machine. Ça fait partie des meilleures équipes d’Europe. A nous d’être présents avec un super état d’esprit collectif pour pouvoir les embêter. On utilisera tout ce que l’on peut pour faire un résultat, notamment les coups de pieds arrêtés. »

Sur la tactique mise en place samedi, le coach n’a pas dévoilé son système. « Des équipes ont eu des résultats à quatre ou à cinq défenseurs » face au Paris Saint-Germain. L’important c’est « l’état d’esprit : vouloir défendre ensemble. Je ne suis pas fan des système ». Pour cette affiche, « je me suis plus focalisé sur l’idée de notion de bloc et d’investissement de replacement des attaquants ».

Brest sans Paul Lasne


Victime d’une douleur à une cuisse en début de semaine, le milieu de terrain Paul Lasne, titulaire lors des trois derniers matchs, est forfait. « Il a ressenti une douleur cette semaine au niveau d'un quadriceps », a affirmé Olivier Dall’Oglio. « Paul avait pris son espace ces derniers temps, il va falloir remanier certaines choses et cela peut relancer d’autres joueurs », Autre forfait, celui de Kévin Mayi, blessé aux adducteurs.

Stade Brestois 29
-
Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain







L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste