Bernardoni, retour à Bordeaux en Croco

Paul Bernardoni avec le Nîmes Olympique contre l'OM.
Ligue 1 Conforama
15/09/2018

Plus jeune gardien titulaire cette saison en Ligue 1 Conforama et prêté par Bordeaux, Paul Bernardoni revient en Gironde lors de la 5e journée, dimanche 17h.

Une des raisons pour lesquels il a opté pour le Nîmes Olympique lors du mercato, c’est parce que c’est ici qu’il avait « le plus de certitudes. Je suis venu pour jouer. Et je sais qu'il y a un engouement ici. On va tout faire pour leur donner du bonheur ». Et ce début de saison montre qu’il n’a pas fait le mauvais choix. « Face à l'OM, on se serait cru dans une arène », se souvient le néo-Crocodile qui a vu « couler des larmes de bonheur sur les visages de quelques supporters. »

Et c’est dans la peau d’un solide titulaire que Paul Bernardoni pourrait encore faire le plein d’émotions en croisant pour la deuxième fois la route du club avec lequel il est sous contrat, Bordeaux, dimanche lors de la 5e journée de Ligue 1 Conforama. Et ce, près de trois ans après la première sous les couleurs troyennes (1-0). D’ailleurs, Chaban-Delmas restera sa première titularisation à l’extérieur dans le championnat de France, mais aussi sa première défaite à seulement 18 ans.

Bernardoni, 2e gardien le plus sollicité de Ligue 1 Conforama


Depuis, le gardien a fait du chemin et reste une excellente saison marquée par 14 clean sheets (2e meilleur total) et 105 arrêts (2e meilleur total) : des performances qui lui ont valu de remporter le trophée de meilleur gardien de Domino’s Ligue 2 en mai dernier avec Clermont. A la tête de la 3e meilleure défense, il avait de plus été le seul gardien du championnat à disputer les 38 rencontres de la saison. Chez les Bleuets, le précoce Bernardoni est également un solide titulaire attendu en juin prochain en Italie pour la phase finale de l’Euro.

D’ici là, à en juger par son début de saison avec le promu nîmois, Bernardoni va devoir s’employer. Après quatre journées, il est le portier qui a détourné le plus grand nombre de tirs et pointe au 4e rang des plus sollicités. Lors du fameux Angers-Nîmes (3-4), le Croco avait maintenu les siens à flot avec dix interventions, avant de se montrer déterminant face à l’OM pour sa toute première aux Costières (3-1). Face au Toulouse FC, l’international espoir n’avait pu que retarder l’échéance en repoussant un pénalty pour sept parades au total. Et face au PSG, le jeune portier s’était fait piéger par le corner de Di Maria, avant de rien pouvoir sur le but du 1-3 de Mbappé face auquel il venait de sortir gagnant d’un duel.

A 21 ans, le gardien nîmois est dans sa première véritable saison de n°1 en Ligue 1 Conforama (3,3 arrêts en moyenne, 60% de tirs arrêtés), pour une nouvelle étape à franchir. Jusqu’ici, le cadet des portiers à avoir déjà évolué cette saison a toujours su parfaitement les aborder. Forcément, Paul Bernardoni ne manque pas d’objectifs et d’ambitions : « J’ai déjà passé un cap à Clermont. Maintenant, je cherche à être encore plus décisif ». Le retour en terre bordelaise pourrait être l’occasion pour cet espoir du poste de le confirmer dans la foulée des deux clean sheets réussis avec les Bleuets.

Girondins de Bordeaux
-
Nîmes Olympique







L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama TAG HEUER ballon uhlsport la poste