ASSE : Gasset, l’homme du renouveau

Jean-Louis Gasset dans le Chaudron de Geoffroy-Guichard.
Ligue 1 Conforama
22/05/2019

Nommé alors que l’AS Saint-Etienne vivait une passe difficile, Jean-Louis Gasset a redressé le club en un an et demi jusqu’à lui faire retrouver l’Europe l’été prochain.

Compliqué de dire qu'il ne va pas manquer aux supporters stéphanois. En une année et demie de présence dans le Forez, Jean-Louis Gasset, personnage attachant et technicien minutieux, a porté haut les couleurs de l'AS Saint-Etienne. Il dirigera les Verts une dernière fois, lors de la 38e journée à Angers, après avoir confirmé mardi son départ du club. Mais avant cela, un petit retour sur son superbe passage sur le banc de l'ASSE s'impose...

2017/2018 : La remontée fantastique

Nommé entraîneur principal de l’AS Saint-Etienne en lieu et place de Julien Sablé, le 20 décembre 2017, Jean-Louis Gasset prend alors la tête d’une équipe en grande difficulté, qui reste sur 6 défaites en 8 matchs. Après un mercato hivernal réussi, notamment grâce au réseau de l’entraîneur - ancien adjoint de Laurent Blanc aux Girondins de Bordeaux, en Equipe de France et au PSG -, l’ASSE affiche un tout autre visage durant la phase retour. Transfigurés, les Verts réalisent une superbe deuxième partie de saison, finissant avec le sixième meilleur bilan sur les 19 dernières journées (35 points pris, 10 victoires, 5 nuls et 4 défaites). Le club du Forez rate finalement d’un rien une qualification en Coupe d’Europe. En cinq mois, Gasset a ainsi fait passer l’ASSE de la 16e à la 7e place, un véritable tour de force…

2018/2019 : La confirmation

Attendu cette saison après ce joli retournement de situation, l’AS Saint-Etienne de Jean-Louis Gasset confirme toutes les belles choses vues lors des cinq premiers mois de l’année 2018. Les recrues de l’hiver, avec en tête de liste Yann M’Vila, Mathieu Debuchy et Rémy Cabella, sont en majorité restées et ont même été rejointes par Wahbi Khazri, plus grosse recrue stéphanoise de l’été. Avec sa gouaille et sa science du management, Gasset dirige sa troupe de main de maître dans un championnat où l’ASSE ne quitte le Top 10 qu’une seule fois, après la 5e journée. Mieux, le club du Forez lutte jusqu’au bout pour l’Europe, qu’il finit par décrocher brillamment.

Sacré champion de Ligue 1 Conforama aux côtés de Laurent Blanc à Bordeaux et Paris, Gasset sait comment gérer le « money time ». Dans une course à l’Europe serrée, les Verts manquent de peu la troisième place et la C1 mais valident une belle quatrième place - meilleur classement du club depuis cinq ans - lors de la 37e journée, synonyme de phase de groupes de Ligue Europa.

« Le plus grand entraîneur passé à Saint-Etienne »

Mais à 65 ans, Jean-Louis Gasset finit la saison épuisé, de son propre aveu. Pour cela, ainsi que pour des raisons familiales, il décide de quitter l’ASSE au terme de la saison. « Je n'ai plus d'énergie. Ma mission est terminée », commente-t-il lors de la conférence de presse où il annonce son départ aux côtés de son président Roland Romeyer. Avant de préciser : « J'ai pris la décision de rentrer chez moi (à Montpellier). Quand on arrive à mon âge, on se demande quelle est la priorité de sa vie : sa passion ou sa famille. Et contre sa famille, on ne peut pas lutter. Aujourd'hui, j'ai choisi ma famille. »

Après 57 matchs de Ligue 1 Conforama passés sur le banc de Saint-Etienne, en attendant la 38e journée à Angers, Jean-Louis Gasset présente un très beau bilan (29 victoires, 13 nuls et 15 défaites). A Saint-Etienne, il aura gagné un match sur deux (51% de victoires), une performance de haut de tableau. Mieux, avec 1,75 points pris en moyenne par match, il devient l’entraîneur de l’ASSE le plus efficace depuis Robert Herbin (1972-1983), devant les 1,53 points de Christophe Galtier notamment (2009-2017).

Très ému durant l’annonce officielle de son entraîneur, Roland Romeyer a reconnu avoir accepté sa décision « avec un très grand regret », avant de se montrer particulièrement élogieux à son endroit : « Pour moi, c’est le plus grand entraîneur qui est passé à Saint-Etienne depuis que je suis au club. Je ne remercierai jamais assez Jean-Louis Gasset d’avoir apporté de la joie et de la fierté à l’ensemble du peuple vert. » Un peuple qui regrette déjà son entraîneur et qui ne manquera pas de le saluer comme il se doit à l’issue du championnat. 

> Rocheteau quitte aussi Saint-Etienne

> OM : Rudi Garcia annonce son départ








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste