Matchs en direct

20:45

2ème journée : Les déclas du multi

Luka Elsner (Amiens SC)
Ligue 1 Conforama
17/08/2019

Par AFP

Retrouvez les réactions des entraîneurs après les cinq matchs de la 2e journée de Ligue 1 Conforama qui ont eu lieu samedi soir.

Nîmes Olympique
-
OGC Nice
: 1 - 2

Bernard Blaquart (entraîneur du Nîmes Olympique) :
« Comme après Paris, je ne suis ni rassuré, ni inquiet après cette défaite. C'est jamais bon de démarrer une saison comme cela par deux revers. On a raté notre entame de match, mais on tombe aussi sur une bonne formation de Nice. Après, on ne peut pas nous juger sur ces deux premiers matches. Y a-t-il des motifs de satisfaction ? Oui notre réaction, notre qualité par moment, un groupe qui aurait pu couler et qui a réagi. Maintenant, on va devoir repenser notre charnière centrale à Monaco. »

Patrick Vieira
(entraîneur de l'OGC Nice) :
« Après l'expulsion de Racine Coly, il a fallu montrer du caractère et de la solidarité dans ce match... On l'a été. On repart de Nîmes avec les trois points et c'est très bien. On a été récompensé de notre travail. Mon groupe a été, ce soir, exceptionnel. On a montré ce soir du jeu, il y a eu de la qualité. On a eu des situations à onze avant que cette expulsion ne nous complique le match. Après, on a eu du mal à ressortir les ballons mais on a montré des vertus de courage et de solidarité. C'est la force de ce groupe. Cette attitude de solidarité m'a plu. On savait à quoi nous attendre à Nîmes dans ce stade qui vit sa passion à fond et on a montré en première période de la concentration dans notre jeu. »

> Nice continue, Metz punit Monaco

FC Metz
-
AS Monaco
: 3 - 0


Vincent Hognon (entraîneur du FC Metz) :
« On est très satisfait du résultat. On a bien débuté le match, c'est ce que je voulais. On a tout de suite été performant et dangereux quand on avait le ballon. On est récompensé car on a fait des bonnes choses et des efforts. Il n'y a pas de secret. Ce n'est que l'histoire d'un match, on sait qu'il y aura des moments difficiles, mais on prend les points. Reproduire ce genre de performances nous permettra de remporter de nouvelles victoires et d'engranger des points pour atteindre notre objectif, le maintien. Il faut raison garder et le match à Angers le week-end prochain sera encore plus difficile. »

Leonardo Jardim (entraîneur de l'AS Monaco) :
« C'est un bilan difficile. On a vite été pénalisé avec ce penalty au bout de dix minutes puis ce carton rouge après une demi-heure. On a travaillé six semaines en préparation avec une équipe, et aujourd'hui on a d'autres joueurs donc il faut qu'on intègre les nouveaux. Notre objectif c'est de travailler toujours plus pour outrepasser ces difficultés. Si tu perds deux ou trois matches, tu peux entrer dans un cycle négatif mais on va essayer d'avoir rapidement une équipe compétitive. (Radamel) Falcao a eu des petits soucis et n'était pas cliniquement apte à jouer. Si on avait eu Falcao, (Wissam) Ben Yedder n'aurait probablement pas débuté et aurait joué petit à petit. Mais c'est comme ça, aujourd'hui, on n'avait pas l'effectif pour permettre aux recrues de s'intégrer petit à petit. »

Toulouse FC
-
Dijon FCO
: 1 - 0


Alain Casanova (entraîneur du Toulouse FC) :
« Notre première période est faible par rapport à ce qu'on voulait faire. On a été trop attentiste. C'est aussi de ma faute. Je pense qu'on aurait dû aller chercher Dijon de manière beaucoup plus intense. Comme on l'a fait ensuite, à partir de la 30e ou 35e minute. On est revenu en deuxième période avec des intentions d'aller les chercher plus haut, d'être moins attentistes. On a ouvert la marque sur une action collective intéressante. On a eu la possibilité de breaker. On ne l'a pas fait et on est resté à la merci d'une situation défavorable. L'équipe n'a jamais rien lâché. Elle a voulu absolument les trois points. Et sur l'ensemble du match, je pense que c'est mérité. Koulouris, à l'image du match contre Brest, a été très pesant sur la défense adverse. La fin de match a été difficile. L'équipe avait à cœur de commencer par une victoire à domicile face à un adversaire direct. On a vu des enchainements intéressants. Mais il y a encore beaucoup de choses à travailler. »

Stéphane Jobard (entraîneur du Dijon FCO)
:
« En terme de résultat, effectivement, zéro point en deux matches, c'est compliqué. Cependant, j'ai des motifs de satisfaction sur les deux productions (après la défaite contre Saint-Étienne 2-1 lors de la première journée, NDLR). Je pense que ce qu'il nous manque, c'est de valider nos temps forts par des buts. L'ouverture du score était très importante, les Toulousains ont marqué avant nous et cela change le match. (...) Je suis plein d'espoir parce que je pense que nous avons pris le match par le bon bout. J'aurais voulu voir la physionomie du match si nous avions ouvert le score à ce moment-là. Ça a été plus compliqué en deuxième période, mais c'est parce qu'on a confondu vitesse et précipitation. Après l'ouverture du score, on a manqué de patience et on a ouvert des boulevards aux Toulousains. C'était un match sympa à voir. On paie cher nos erreurs. Il va falloir rectifier le tir, et rapidement. Les joueurs sont touchés par les efforts non récompensés. J'attends avec impatience qu'on puisse se renforcer dans le domaine offensif. Mais je suis plein d'espoir. C'est délicat de le dire avec zéro point, mais il y a des signes annonciateurs de meilleurs jours. »

Girondins de Bordeaux
-
Montpellier Hérault SC
: 1 - 1


Paulo Sousa (entraîneur des Girondins de Bordeaux) :
« Tous les matches sont difficiles à gagner. J'ai beaucoup aimé notre attitude, notre implication individuelle et collective. Ca me donne plus de motivation que jamais pour continuer avec ces joueurs. On a tout essayé pour gagner ce match. J'ai aimé voir mon équipe se créer des opportunités comme en 2e mi-temps, quatre, cinq, six situations très claires. Tout le monde a vu que quand on change un milieu (Toma Basic à la pause) et qu'on met un joueur (Nicolas De Préville) qui essaye de jouer vers le but adverse, avec de la vitesse, c'est différent. On a besoin d'avoir des joueurs qui prennent des initiatives. L'attitude des joueurs en 2e mi-temps, c'est ça que je veux voir dans mon équipe. Ce soir, c'est deux points de perdus car je pense que nous étions supérieurs. Je pense que l'on peut faire des choses plus vite en 2e mi-temps, on a des bonnes chances de gagner ce match. »

Michel Der Zakarian (entraîneur du Montpellier Hérault SC) :
« On a fait une très bonne première mi-temps, on aurait dû aggraver le score dans nos temps forts. On avait la capacité physique en première mi-temps de presser très haut, de les enquiquiner, on ne leur a pas permis de sortir le ballon. On aurait pu leur faire encore plus mal. En deuxième mi-temps, on pensait qu'on avait encore les jambes pour aller les presser, on aurait dû descendre beaucoup plus bas et les laisser venir. C'est un peu ma faute, j'avais décidé de presser haut, j'aurais dû leur dire de presser bas. J'ai été trop gourmand. Ils ont des bons dribbleurs et avec de l'espace, on a plus subi. On prend un but sur une touche dans leur camp, une remise par dessus. On n'est pas à la tombée du ballon, on fait une erreur technique, Maja a un peu de réussite, elle est contrée, elle passe entre les jambes, sous les bras du gardien. »

Amiens SC
-
LOSC
: 1 - 0


Luka Elsner (entraîneur de l'Amiens SC) :
« C’était important de marquer des points pour lancer notre saison, de surcroît devant notre public. Notre victoire n’est pas due au hasard, on a montré des choses positives. Certes il y a eu un fait de jeu avec l’expulsion de Soumaré mais on a su l’exploiter. Il faut parfois ne pas être beau, ne pas être romantique, juste efficace. Il faut prendre cette victoire avec beaucoup d’humilité et de modestie mais se dire que l’on peut avoir confiance en nous. (Sur Gaël Kakuta) Je l’ai trouvé bien. C’est quelqu’un dont on souhaitait la venue, compatible avec notre idée du football et qui met en valeur les autres mais je ne veux pas que la lumière tombe uniquement sur lui. Il est spécial mais il est un parmi les autres ».

Christophe Galtier (entraîneur du LOSC) :

« On a eu affaire à une équipe d’Amiens très joueuse, vive et alerte, qui a déployé un bon football sur les 20 premières minutes. De notre côté ? Même à 10 contre 11 on a essayé de jouer pour gagner. »

> Mandanda : «Le discours du nouveau coach est apprécié»

> Le classement de Ligue 1 Conforama








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste