Lala : «Guingamp est un peu notre bête noire»

Kenny Lala (RCSA)
Coupe de la Ligue BKT
29/03/2019

Son état d'esprit avant la Finale de la Coupe de la Ligue BKT samedi, l'EA Guingamp, l'Europe ou encore les fans alsaciens... Entretien avec le latéral du RC Strasbourg Alsace Kenny Lala.

Première pour Kenny Lala. Parmi les hommes forts du RC Strasbourg Alsace depuis bientôt deux ans, l'offensif latéral va disputer sa première Finale de Coupe de la Ligue BKT face à l'EA Guingamp, au Stade Pierre-Mauroy de Lille samedi. Celui qui s'est imposé comme l'un des meilleurs arrières droits de Ligue 1 Conforama (4 buts et 8 passes décisives cette saison) évoque cette affiche et le parcours des Alsaciens pour arriver en Finale mais aussi la perspective de jouer l'Europe ou son retour dans une région qu'il connaît bien.

Kenny, vous allez disputer votre première Finale. Comment l’abordez-vous ?
Ce sont des moments que l’on peut ne vivre qu’une seule fois au cours de sa carrière donc j’en profite. J’ai hâte d’y être ! Et il va falloir être prêt le jour J. Pour la préparation à la Finale, on s’était interdit d’évoquer la Coupe de la Ligue BKT avant le match à Nîmes en Ligue 1 Conforama. Entre joueurs, on a échangé. Après la qualification, Jonas Martin nous a dit que c’était des beaux moments à vivre, que lui avait « surkiffé » le parcours de Montpellier en 2011 (finaliste contre l'OM).

« Le peuple strasbourgeois est toujours là »

Que retenez-vous de votre parcours en Coupe de la Ligue BKT ?
Si je devais ne retenir qu’un moment, ce serait la demie contre Bordeaux. C’était à la maison et on connaissait l’enjeu de ce match. Au début de la compétition, la Coupe de la Ligue BKT n’était pas un objectif principal mais, les tours passant, nous avons compris que cela devenait sérieux. Donc c’est ce match contre Bordeaux qui nous a marqués et, à titre personnel, j’ai été performant. Mais je veux aussi citer le match à l’Orange Vélodrome contre l’OM, sûrement la rencontre la plus difficile. On sentait la tension même si nous avons réussi à jouer libérés. A la fin, la séance de tirs au but a été un grand moment à vivre pour une belle qualification.

A quelle ambiance vous attendez-vous de la part des supporters strasbourgeois ?
Les supporters nous disent : « Allez ! Faut la gagner cette finale ». Ça nous motive encore plus. Notre volonté est forcément de leur faire plaisir. On sent bien l’engouement local qui s’est créé autour de cette Finale. En championnat, les supporters sont toujours au rendez-vous alors je n’imagine même pas l’ambiance qu’il va y avoir pour cet événement ! Quand il s’agit de faire du bruit et d’encourager, le peuple strasbourgeois est toujours là ! On ne sera pas déçu, il y a aura une belle ambiance à Lille.

Depuis son retour dans l’élite, lors de l’été 2017, le RC Strasbourg Alsace n’a jamais battu l’EA Guingamp. Est-ce que vous y pensez ?
Nous savons que Guingamp est un peu notre « bête noire ». Cet historique compte avant la Finale mais une Finale est à un match à part. Nous avons du mal à être performants face à cette équipe et il faudra jouer mieux qu’eux. Leur position au classement en Ligue 1 Conforama ne reflète pas la qualité du jeu pratiqué par Guingamp. A nous aussi de profiter de notre forme du moment.

« L'Europe ? Une source de motivation supplémentaire »

Une victoire en Finale vous permettrait de vous qualifier pour l’UEFA Europa League…
Pour le club, ce serait très beau de retrouver l’Europe. Le RCSA est en pleine ascension et contribuer à écrire une nouvelle page de son histoire me ferait plaisir. Le Président Marc Keller a tout reconstruit ici, cela se passe très bien et nous prolongeons ses efforts sur le terrain. J’espère que le club sera récompensé de tout cela lors de la Finale. Personnellement, la perspective de jouer l’Europe est une source de motivation supplémentaire. Tous les joueurs rêvent de ça.

Cette Finale se joue dans le département du Nord, que vous connaissez bien pour avoir joué au Valenciennes FC puis au RC Lens, dans la même région…
Je reviens toujours avec plaisir. Ma femme et ma famille viennent de là-bas. J’ai découvert le monde professionnel à VA, où tout n’a pas été facile. Ensuite, Lens est un club qui m’a aussi marqué avec beaucoup de bons souvenirs. Je continue de suivre les résultats des deux équipes, surtout le RC Lens où j'ai gardé plusieurs amis. Je les encourage pour qu’ils fassent le maximum pour revenir en Ligue 1 Conforama. A l’inverse, je sais qu’ils vont m’encourager pour ma première Finale, comme mon ex-coéquipier de VA et ami Sigamary Diarra, qui a pris sa retraite la saison dernière.

 








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires BKT France TV Canal Plus Fiat Tipo triangle interim TAG HEUER umbro la poste