L'histoire de la Coupe de la Ligue en stats

Coupe de la Ligue BKT
05/04/2012

La Coupe de la Ligue fête ses 18 ans. Retrouvez les records de la compétition ainsi que les stats marquantes de cette 18e édition.

48 matches
Le Paris Saint-Germain détient le record du plus grand nombre de rencontres disputées en dix-huit participations à la Coupe de la Ligue.

33 victoires
Victorieux à trois reprises de la compétition, le Paris Saint-Germain compte le plus grand nombre de matches gagnés (33) pour un taux de victoire de 69%.

15 buts
Nombre de buts inscrits par Pedro Pauleta, meilleur buteur de la compétition. Il a marqué 10 buts avec le PSG en 9 matches dont 8 titularisations et 5 buts avec les Girondins de Bordeaux, en 6 matches dont 5 titularisations.

33 présences
Julien Sablé (OGC Nice) est devenu cette saison le joueur à avoir participé au plus grand nombre de matchs de Coupe de la Ligue avec 33 apparitions, dont 30 comme titulaire. Un autre record qu’il partage avec Mickaël Landreau (LOSC). A 31 ans, le milieu des Aiglons a effectué ses débuts dans la compétition en janvier 1999 avec l’ASSE.

TOP 5 des buteurs (toutes saisons confondues)
1- Pedro Pauleta 15 buts
2- Stéphane Guivarc'h 14 buts
3- Lilian Compan 13 buts
4- Sonny Anderson 12 buts
5- Peguy Luyindula 10 buts

Top 5 des buteurs en activité
1- Peguy Luyindula (PSG) 10 buts
2- Cédric Fauré (Stade de Reims) 9 buts
3- Ludovic Giuly (PSG) 9 buts
4- Grégory Thil (USBCO) 9 buts
5- Loïc Rémy (OM) 8 buts

Les affiches les plus à l'affiche
5 fois :
- PSG – Montpellier HSC (1997/1998, 1998/1999 et 2007/2008 à Paris - 2004/2005 et 2010/2011 à Montpellier)
- PSG – Olympique Lyonnais (1994/1995 et 1997/1998 à Paris - 1996/1997, 2006/2007 et 2010/2011 à Lyon)
Cette saison, les Girondins de Bordeaux et l’AS Saint-Etienne se sont affrontés pour la 4e fois, après leur matchen 1995/1996, 2006/2007 et l’an passé.

L'affiche qui marque
Lors de leurs quatre confrontations, le Red Star et le FC Lorient (deux qualifications chacun) ont fourni du spectacle avec 24 buts marqués (4-4 en 1995/1996, 1-4 en 199661997, 3-1 en 1997/1998, 5-2 en 2000/2001), soit 6 buts de moyenne !

9 buts : Le record sur un match
Lors de cette 18e édition, le match entre le HAC et le FC Metz a égalé le nombre record de buts inscrits sur un match.
- Havre AC – FC Metz 5-4 a.p. (1er tour 2011/2012)
- FC Lorient – FC Metz : 5-4 (16e de finale 2001/2002)
- Le Mans FC – RC Lens : 5-4 a.p (demi-finale 2007/2008)

Trois doublés en un !
La rencontre du 1er tour Wasquehal – LB Châteauroux 4-4 a.p. (4-5 tab) a vu trois joueurs signer un doublé, en 1999. Florent Malouda a été le premier en action, avant d'être successivement imité par son coéquipier Sébastien Roudet et le Nordiste Emmanuel Clément.

Prolongations à spectacle
A dix reprises, quatre buts ont été inscrits lors d'une prolongation. En revanche, seules deux formations ont réussi la performance de se réserver les quatre réalisations : le RC Strasbourg et l'AJ Auxerre.
- RC Strasbourg – Louhans-Cuiseaux 5-1 a.p. (Quarts de finale, 1996/1997)
- AJ Auxerre – l'OGC Nice 6-2 a.p. (8e de finale 2007/2008)

Plus large victoire à domicile
6-1 :
- CS Sedan – Dijon FCO (2e tour, 2009/2010)
- FC Istres – RC Strasbourg (1er tour, 2009/2010)

5-0 :
-
Stade Lavallois – AC Arles Avignon (1er tour, 2009/2010)
- FC Sochaux-Montbéliard – Dijon FCO (16e de finale, 2006/2007)
- Havre AC – AS Valence (1er tour, 2004/2005)
- SM Caen – Valenciennes FC (1er tour, 2005/2006)

Plus large victoire à l'extérieur
FC Gueugnon – AS Monaco FC 0-5 (Quart de finale,2002/2003)

Buteurs des deux camps
Trois joueurs ont la particularité d'avoir inscrit un but à la fois pour et contre le camp lors d'une même rencontre. Les défenseurs Eric Rabesandratana (avec le PSG contre l'US Créteil en 1999/2000, victoire 4-3) et Teddy Bertin (avec le RC Strasbourg contre l'ESTAC en 1998/1999, défaite 1-4), et l'attaquant Tulio De Melo (avec le MUC 72, le RC Lens en 2007/2008, défaite 4-5 a.p.).

Record de victoires
Entraîneur : 3 fois
Didier Deschamps (AS Monaco 2002/2003, Olympique deMarseille 2009/2010 et 2010/2011)

Joueur : 4 fois
Souleymane Diawara (FC Sochaux-Montbéliard : 2003/2004 – Girondins de Bordeaux : 2008/2009 et Olympique de Marseille : 2009/2010 et 2010/2011)

3 joueurs-entraîneurs
-
Ricardo (joueur : 1994/1995 (PSG), entraîneur : 1997/1998 (PSG), 2006/2007 (Girondins de Bordeaux)
- Paul Le Guen (joueur : 1994/1995, 1997/1998 (PSG), entraîneur : 2007/2008 (PSG)

 

Les finales en stats

2,4 buts
41 buts ont été marqués lors des 17 éditions de la finale de Coupe de la Ligue pour une moyenne de 2,4 buts par finale.

39e minute
En finale, le premier but intervient en moyenne à la 39e minute de jeu.

Mieux vaut marquer le premier
Lorsqu'une équipe ouvre le score, elle a 88% de chance de remporter la Coupe de la Ligue. Seuls les Girondins de Bordeaux en 1998 et le FC Nantes en 2004 ont perdu après avoir inscrit le premier but de la finale.

Quatre pour deux
Deux clubs ont réussi à inscrire quatre buts en finale de la Coupe de la Ligue : l'AS Monaco FC (2002/2003) et les Girondins de Bordeaux (2008/2009), respectivement aux dépens du FCSM (4-1) et du Vannes OC (4-0). Les Girondins ont même accompli cette performance lors des quarante-cinq premières minutes.

Bordeaux, le plus assidu
Les Girondins ont participé à six finales de Coupe de la Ligue, dont cinq au Stade de France. Des records !

Les audiences des 5 dernières finales :
- 2010/2011 : Olympique de Marseille – Montpellier Hérault SC 4,4 millions (22% de part de marché)
- 2009/2010 : Olympique de Marseille – Girondins de Bordeaux 5,5 millions (25,7%)
- 2008/2009 : Girondins de Bordeaux – Vannes OC 4,4 millions (20,9%)
- 2007/2008 : Lens-PSG 4,3 millions (22,4%)
- 2006/2007 : Lyon-Bordeaux – 6,7 millions (30,8 %)

 

La 18e édition

Le plus de buts
La rencontre du premier tour entre le Havre AC et le FC Metz (5-4 a.p.) a été marquée par neuf buts. Un record égalé dans l’histoire de la compétition.

3,15 buts par match
Un total de 126 buts en 40 rencontres ont été inscrits avant la finale lors de cette édition, également marquée par un seul 0-0 enregistré.

68% des matches avec au moins 3 buts
Lors des 40 matchs disputés cette saison, 27 ont vu au moins trois buts être marqués (68%). Un chiffre en hausse par rapport à l’édition précédente (53%).

L'avantage de recevoir
Dans 70% des matchs, le club recevant s’est qualifié pour le tour suivant cette saison. Un chiffre en légère hausse par rapport à la saison passée (62%).

Hausse des doublés
Depuis le début de la compétition, onze doublés ont été réalisés, contre dix la saison dernière. Deux l’ont été par des Marseillais : Loïc Rémy en 8e de finale face au RC Lens et Mathieu Valbuena contre le SM Caen en quarts de finale. Un Lyonnais a réussi un doublé, Alexandre Lacazette, face au FC Lorient en demie.

Le Mans FC a bousculé la Ligue 1
Sur les huit confrontations entre clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 dans cette 18e édition, la qualification est revenue à cinq reprises aux pensionnaires de Ligue 1. Toutefois, lors des trois succès des clubs de Ligue 2, tous à domicile, deux l’ont été par Le Mans FC (AC Ajaccio et Stade Rennais).

Le 2000e but pour Civelli
Lors des 16e de finale, le défenseur argentin de l’OGCN a inscrit face au Toulouse FC le 2000e but de l’histoire de la Coupe de la Ligue.

Trois retours marquants
Dijon FCO et l’Olympique Lyonnais ont remonté un retard de deux buts face respectivement au PSG (3-2) et au FC Lorient (2-4) pour finir par s’imposer. Les Dijonnais comptaient deux buts de retard après 20 minutes de jeu, et les Lyonnais après 68 minutes. Dans un autre registre, Montpellier HSC a remonté deux buts face à Amiens SC pour finalement se qualifier aux tirs au but en 16e de finale.








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires BKT France TV Canal Plus Fiat Tipo triangle interim TAG HEUER umbro la poste