16es : Strasbourg-LOSC, le choc des surprises

Coupe de la Ligue BKT
30/10/2018

Par AFP

RC Strasbourg Alsace - LOSC, choc des 16es de finale de la Coupe de la Ligue BKT mardi (21h05), sera marqué par le duel entre deux entraîneurs qui réussissent cette saison, Thierry Laurey et Christophe Galtier.

Six mois après avoir arraché in extremis leur maintien en Ligue 1 Conforama lors de l'avant-dernière journée de championnat, le RC Strasbourg Alsace, 7e, et le LOSC, 2e, connaissent des trajectoires bien différentes depuis cet été.

Durant le mercato estival, les deux techniciens ont renforcé intelligemment leur effectif respectif qui avait déjà beaucoup gagné en maturité après le dénouement heureux de mai dernier.

« Le fait de vivre des aventures difficiles, ça renforce un groupe mentalement. Et ça vous conforte dans l'idée qu'il faut changer beaucoup de choses, ne pas avoir peur d'aller chercher d'autres options pour ne pas revivre le même parcours », juge le technicien lillois Christophe Galtier, qui dispose désormais des joueurs d'expérience qui lui manquaient cruellement l'an dernier.

La formation alsacienne a également fait sa mue durant l'intersaison en proposant un jeu plus consistant avec des recrues qui apportent à tous les étages : Sels dans le but, Mitrovic, promu capitaine, Koné et Carole en défense, Sissoko et Thomasson au milieu et surtout l'attaquant Mothiba, auteur de 5 buts en 8 matchs, que le LOSC a cédé au RCSA en toute fin de mercato.

« On est plus solide », souligne Laurey. Mais pas question de fanfaronner pour autant. « La saison passée, avec 24 points avant la trêve et une huitième place, inconsciemment, il y a eu un relâchement. Cette expérience doit servir de leçon », prévient le technicien, qui estime « avoir frôlé la correctionnelle » chez la lanterne rouge, l'EA Guingamp (1-1), samedi en championnat. Un signe de la fragilité de la situation.  

« Un match ouvert »


Et sur les bords du Krimmeri à Strasbourg, l’objectif annoncé cet été, « un maintien plus tranquille », n'a pas changé, même avec la quatrième attaque de Ligue 1 Conforama (19 buts) et un effectif plus aguerri. « Terminer entre 10 et 12 serait déjà très bien. Si on peut faire un peu mieux à la fin de saison, on verra. On pourra alors rectifier la mire mais certainement pas maintenant. »

En attendant de voir plus haut, les deux surprises de la saison vont offrir une opposition de style intéressante à la Meinau. « Thierry Laurey est un entraîneur qui cherche toujours à innover, à poser des problèmes à l'adversaire », dissèque Galtier. « Il est très offensif et son équipe marque beaucoup de buts donc ça sera un match ouvert entre deux équipes qui sur un plan offensif sont très performantes. »

La principale incertitude concerne l'étendue du turn-over que pratiqueront les deux entraîneurs. « Mon objectif est de se qualifier. Il faut entretenir les victoires, l'envie de gagner. Des joueurs vont avoir du temps de jeu parce qu'ils le méritent, non pas pour faire souffler d'autres joueurs », souligne l'entraîneur lillois, qui a loué le travail et le professionnalisme de ses joueurs.

A trois jours du choc en championnat sur la pelouse du leader, le Paris SG, le LOSC aura-t-il la tête ailleurs ? « Le match de vendredi, je ne suis pas du tout dedans », affirme Galtier. « Je n'ai et nous n'avons qu'une obsession, ce match à Strasbourg. Mes joueurs sont conscients de l'importance de ce match. »

RC Strasbourg Alsace
-
LOSC







L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires BKT France TV Canal Plus Fiat Tipo triangle interim TAG HEUER umbro la poste