Paris en capital !

Coupe de France
29/04/2006

Par

Au Stade de France le Paris SG a remporté la 7e victoire en Coupe de France de son histoire face à l'OM (2-1). Grâce à des buts de Kalou et Dhorasoo, le PSG se qualifie pour la Coupe UEFA.

Le missile de Kalou !

Le Paris SG a décroché son 7e sacre en Coupe de France aux dépens de l'OM au cours d'une finale de prestige (2-1). Deux frappes venues d'ailleurs de Kalou et Dhorasoo ont offert aux Parisiens leur victoire la plus importante de la saison. Dans un Stade de France plein comme un œuf et aux couleurs des deux clubs, Paris attaquait la finale par le bon bout. Cissé taclait le ballon dans les pieds de Taiwo aux abords de la surface pour servir Kalou. A l'entrée de la surface, l'Ivoirien reprenait le ballon sans contrôle et le catapultait violemment dans le but avec l'aide de la transversale (0-1, 6e). Pris à la gorge d'entrée de jeu, Marseille tentait bien de revenir au plus vite, mais les combinaisons phocéennes n'aboutissaient à aucun tir franc. Taiwo tentait bien de se racheter de sa perte de balle décisive, mais son tir puissant n'accrochait pas le cadre (32e). Pis, les Olympiens voyait Pagis - qui s'était fait reprendre face au but par Mendy bien revenu (16e) - quitter la pelouse sur blessure (38e).

Dhorasoo, buteur inattendu

Au retour des vestiaires, les hommes de Guy Lacombe démarraient avec la même envie et surtout nantis de la même réussite qu'en début de rencontre. A la suite d'un tranchant déboulé plein axe, Dhorasoo trouvait le chemin des filets au bon moment. L'ancien Milanais n'hésitait pas une seconde aux 25 mètres avant de croiser divinement une frappe soudaine que Barthez ne pouvait qu'effleurer (2-0, 49e). Ce premier but du milieu international cette saison sous les couleurs parisiennes mettait KO les Marseillais.

Kalou et Rothen touchent du bois

Il ne s'en fallait ensuite d'un rien pour que la finale tourne à la déroute pour l'OM. Mais les poteaux du Stade de France sauvaient à deux reprises Barthez et entretenaient le suspense. Une première fois sur une reprise à bout portant de Kalou servi par Pauleta, qui finissait sur le haut de la transversale (55e), puis sur un coup franc aux 20 mètres enveloppé de Rothen à ras de terre (62e). Le gardien phocéen devait ensuite repousser un nouvel assaut parisien conclu par une reprise de Cissé obligeant Barthez à boucher son angle avec vigueur (64e).

Maoulida, un retour trop tardif

L'occasion de tuer la rencontre était passée pour Paris, qui subissait dans la dernière demi-heure. Et sur une combinaison dans la surface, Maoulida héritait du ballon pour fusiller Létizi d'un obus croisé (2-1, 67e). L'espoir renaissait d'un seul coup dans les rangs olympiens. Mais malgré une fin de rencontre à sens unique et une énorme occasion de Lamouchi, qui se retournait mais ne cadrait pas se reprise face au but (85e), la Coupe de France était promise au Paris SG. Avec ce 7e succès dans la compétition, le cinquième sous l'ère Canal +  (1993, 95, 98, 2004 et 2006), Paris se qualifie pour la prochaine Coupe UEFA et s'assure une fin de saison plus décontractée. Pour l'OM, cette défaite est la 3e de suite dans une finale après celles en UEFA. Toujours en quête d'un titre depuis 1993, Marseille va désormais tenter d'accrocher une place européenne via la Ligue 1 Orange.

Au Stade de France, le Paris SG bat l'Olympique de Marseille 2-1 (1-0)

Buts : Kalou (6e) et Dhorasoo (49e) pour Paris - Maoulida (67e) pour Marseille

Avertissements : M'Bami (43e), Armand (57e) et Pauleta (82e) pour Paris - Oruma (43e) et Taiwo (82) pour Marseille

Marseille : Barthez - Beye (Nasri (80e), Déhu, Civelli, Taiwo - Lamouchi, Cana, Ribéry - Maoulida, Niang, Pagis (Oruma, 38e).

Paris SG : Létizi - Mendy, Rozehnal, Yepes, Armand - Cissé, Dhorasoo, M'Bami, Rothen (Paulo César, 87e) - Kalou, Pauleta








L'email a bien été envoyé
OK