Jouons la collectif

LE FOOTBALL PROFESSIONNEL SE MOBILISE POUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

Publié le 04/03/2020 à 11h13 - LFP

Partager

À l’occasion de la 28ème journée de championnat de Ligue 1 Conforama et de Domino’s Ligue 2, l’ensemble du football professionnel se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes.

 

Tout au long de cette journée dédiée, et en complément des offres spéciales en direction du public féminin, les clubs professionnels multiplient également les initiatives en proposant des expériences inédites à destination des supportrices et mettent en avant leurs sections féminines. La semaine, des actions sont mises en place pour sensibiliser et alerter davantage les acteurs du football quant aux violences faites aux femmes ainsi qu’à la question de la parité dans le monde du sport et du travail.

L'Amiens SC a créé le projet socioéducatif « lutte contre le sexisme et les inégalités ». Ce dernier comporte une intervention du planning familial sur la sexualité et l’anatomie féminine (plaisir féminin et consentement) au sein du centre de formation. Le groupe est également allé voir la pièce de théâtre Hedda qui porte sur les violences conjugales.

Pour la réception des Girondins de Bordeaux, l’AS Saint-Etienne publiera une édition spéciale journée internationale des droits des femmes de leur magazine officiel « Maillot Vert ». Six profils féminins y seront mis à l’honneur (journaliste, supportrice, joueuse, entraîneuse, salariée et une bénévole).  Deux pages seront réservées par personnalité sous la forme de portrait. L’objectif de cette initiative est de montrer que des femmes peuvent non seulement s’imposer dans le milieu du football mais surtout être plus que légitimes à leur poste.

L'AS Monaco a participé à l'initiative du Comité de promotion et de protection des droits des femmes, mené par Céline Cottalorda, avec son joueur Tiemoué Bakayoko. Ce dernier figure sur la campagne photographique réalisée pour la journée internationale des droits des femmes par Anthony Alberti, allias Mr One Teas. L'artiste a ainsi représenté 40 corps de métiers différents par le biais de binômes femmes/hommes exerçant la même activité. Les portraits sont visibles dans différents quartiers de la Principauté.

Le Dijon FCO mènera une action pour son effectif de U19 masculin et la réserve féminine qui portera sur l’égalité hommes/femmes dans le monde professionnel/sportif et visera également à promouvoir la pratique féminine du football. L’intervention de l’association FETE (Femme – Egalité – Emploi) évoquera l’état des lieux sur la situation des femmes dans le milieu professionnel, l’origine des inégalités et le sexisme dans le sport. Une cession Escape Game pour renforcer la cohésion du groupe et favoriser la mixité sera proposée. Le DFCO a également décidé de mettre à l’honneur Aurélie Gonet. Pendant huit mois en 2019, cette jeune femme de 34 ans, a réalisé un voyage à vélo entre Dijon et Pékin, en Chine. Elle a ainsi pu récolter près de 15 000 € pour la recherche contre le cancer. Elle donnera le coup d’envoi du match contre Toulouse.

Avant sa rencontre face à Nîmes, le FC Metz s’était déjà mobilisé en faveur de la journée internationale des droits des femmes avec le Comité Mosellan de Sauvegarde de l’Enfance et l’Adolescence. Le 25 février dernier, le club a mis en place pour son effectif U16 un atelier de sensibilisation sur les violences faites aux femmes, sur le consentement et sur l’égalité femme-homme. Le jour du match, deux stands seront ouverts sur le parvis du stade pour sensibiliser aux actions menées par les associations Metz’Trophy Aventure MTA et Women Protect qui organisent de événements sportifs afin de lutter contre les violences envers les femmes et l’apprentissage de techniques de Krav Maga pour se défendre. L’ensemble des Escort kids et de ramasseurs de balles seront des jeunes licenciées de football.

Pour sa rencontre avec le Stade Rennais FC pour la semaine qui suit celle de la journée internationale des droits de la femme, les Girondins de Bordeaux prévoient de mener deux actions majeures autour de leur démarche « Girond’In March 2020 ». Un appel à projet à destination des femmes sera lancé ainsi qu’une soirée spéciale de remise des prix au château autour de deux thématiques : la santé par la prévention et l’insertion par le sport. Le match du jour sera placé sous le signe de la parité.

Le LOSC Lille prévoit pour la réception de l’Olympique Lyonnais l’ouverture du Rooftop avec une offre spéciale pour son public féminin. La veille de son match de Ligue 1 Conforama, le club du Nord participait à une grande journée d'action auprès des bénéficiaires du programme "L dans la Ville", à Roubaix afin de favoriser l'épanouissement personnel et l'insertion professionnelle des jeunes filles de 11 à 17 ans originaires de quartiers populaires. Deux joueuses du LOSC Lille ont pu participer à des ateliers (quiz, débats, témoignages, questions-réponses...) ainsi qu'à un mini-tournoi aux côtés de ces jeunes filles qui ont d'ailleurs été invitées à assister au match du lendemain. Le club a également réalisé un reportage vidéo d'une de leur joueuse et disponible sur leur plateforme télévisuelle. L'ensemble de l'effectif et du staff de l'équipe féminine sera présenté au public du Stade Pierre Mauroy avant LOSC-OL. Deux joueuses pourront ainsi donner le coup d'envoi de la rencontre.

L’Olympique Lyonnais réalisera un questionnaire sur l’héritage post-Coupe du Monde Féminin 2019 sur la parité filles/garçons à destination des catégories U15 masculines et féminines en lien avec l’Université Lyon 1 et la Ville de Lyon. Du 2 au 5 mars, le club met en place des ateliers de lecture et d’écriture avec l’association Jules Rimet à destination des U15 féminines durant 4 demi-journées pour accompagner les jeunes filles de l’OL Academy dans leur développement personnel et leur préparation aux activités des carrières professionnelles. La semaine de la 29ème journée de Ligue 1 Conforama le club enverra des invitations de matchs auprès de tous les Clubs partenaires de l’OL à destination des toutes les licenciées de sections féminines, toutes les éducatrices ainsi que toutes les arbitres.

L’Olympique de Marseille organisera une soirée spéciale en l’honneur des femmes inspirantes et influentes de la ville (animation musicale, espace maquillage, distribution d’une écharpe rose). Le club distribuera une fleur à toutes les femmes des espaces hospitalités. Le Club 1899 exposera des photos de supportrices. L’ensemble des Escort kids seront des femmes et l’ensemble de la tribune présidentielle sera réservé uniquement au public féminin. Les supportrices pourront retrouver des animations sur le parvis du stade. Le club signe également la Chartre de l’Egalité femmes-hommes dans l’entreprise. C’est une initiative réalisée en collaboration avec les entreprises partenaires qui prendra effet le 6 mars lors du match contre l'Amiens SC.

Le Stade Rennais prévoit plusieurs actions pour la journée internationale des droits des femmes. Toutes les animations terrain du Roazhon Park (Escort Kids, porte-drapeaux, logo géant) seront assurées par des jeunes licenciées du Club Rouge & Noir. Le club mettra en avant le plateau filles lors du tournoi de football organisé à la Piverdière le veille du match face à Montpellier. Le collectif « Le Ballon aux Filles » qui promeut le football auprès des jeunes femmes dans les quartiers prioritaires de Rennes sera mis en lumière dans le programme du match et les tribunes. Les femmes du club seront également mises en valeur. Un jeu concours exclusivement réservé aux femmes, organisé en amont du match, permettra de gagner une « Fan expérience VIP ». Le club breton organisera également le jour du match un rassemblement de 40 équipes féminines U9/U10/U11 sur le grand synthétique du centre d’entraînement.

Le Toulouse FC avait organisé un débat en novembre 2019 sur l’égalité hommes-femmes au sein du centre de formation afin d’évoquer aux jeunes joueurs l’évolution de la place de la femme dans la société. En février, ces mêmes jeunes ont pu visionner le film « Woman » de Yann Arthus Bertrand et Anastasia Mikova. Un débat s’en est suivi sur plusieurs thèmes : la maternité, l’éducation, le mariage et la sexualité. Le même mois, l’association TFC a organisé des journées portes ouvertes. Cette initiative consistait à faire découvrir la pratique du football et l’univers du club à plusieurs joueuses féminines. Environ quarante joueuses ont été accueillies sur ces deux journées. Le club publiera également un article dédié à la journée internationale des droits des femmes et sur ses actions.

 

La Berrichonne de Châteauroux prévoit d’inviter au match contre le Stade Malherbe de Caen toutes les équipes féminines dont la leur, en partenariat avec le District de l’Indre de Football. Chaque équipe présente sera présentée au public du Stade Gaston Petit par un tour d’honneur. En partenariat avec la région Centre Val de Loire pour l’opération « Le Foot pour Toutes #12èmeFemme », 150 femmes seront conviées au Stade via des associations dédiées (Restos du Cœur, Banque Alimentaire, AGIR) pour voir le match dans un carré VIP. Le club publiera un communiqué de presse sur leur site internet pour la journée internationale des droits de la femme.

Les Chamois Niortais comptent, pour la réception de l’AS Nancy Lorraine, favoriser la présence de jeunes filles au sein des Escort Kids et ramasseurs de balles. Leur opération habituelle du « Petit Reporter Domino’s » permettra à une jeune fille sélectionnée via les réseaux sociaux de vivre les coulisses d’un match aux côtés des speakers. Une présentation de l’équipe féminine niortaise aura lieu à la mi-temps du match.

Le Clermont Foot 63 enverra des invitations aux sections féminines des clubs des départements voisins. À la mi-temps du match contre le FC Sochaux-Montbéliard, la section féminine clermontoise sera présentée aux spectateurs. Le club organisera également avec l’ESC et l’ASM Clermont Auvergne, une conférence le 24 mars sur les clefs du développement du sport féminin.

L’ESTAC Troyes souhaite verser l’intégralité de la recette du tarif spécial pour la tribune Marcel Vitoux à l’association Solidarité Femmes ainsi que la mise en place d’une cagnotte en ligne à son profit. Le coup d’envoi de la rencontre face au Paris FC, sera donné par deux jeunes enfants, un garçon et une fille. Le premier portera un maillot rose et la seconde un maillot bleu. Cette initiative inculque le bon message aux enfants présents pour lutter dès le plus jeune âge contre les stéréotypes. Les sections féminines du club seront mises en avant avec les Escort kids, ramasseurs de balle et le challenge à la mi-temps. La semaine d’avant-match verra la diffusion de messages vidéo engagés avec les joueurs, un affichage au sein de la ville et des campagnes sur les réseaux sociaux. Le jour du match, les joueurs porteront un maillot avec un badge spécial. Un ruban blanc, symbole de cette journée, sera porté par le staff et la direction du club.

Grenoble Foot 38 compte mettre en place une rencontre entre une association locale qui lutte pour le droit des femmes avant un entraînement avec leurs équipes féminines. Le coup d’envoi de la rencontre avec Valenciennes FC sera donné par une personne de l’association avec un éclairage de leur projet.

Le Havre AC prévoit de mettre en avant l’ensemble de ses salariées (membres de l’institution et joueuses) et leur rôle au sein du club de Domino’s Ligue 2. Pour la réception de l’AJ Auxerre, l’ensemble de l’équipe féminine sera présente sur le village sportif lors de l’avant match pour une séance de dédicaces. Le club invitera un groupe de musique 100% féminin et l’ensemble de ramasseurs de balle et Escort kids seront des filles.

Rodez Aveyron Football décidera de mettre en avant leurs jeunes licenciées et leur structure pour l’équipe féminine. Une distribution de roses pour chaque femme présente lors de la rencontre face à l’EA Guingamp sera mise en place.

L’US Orléans, qui se déplacera à Lens, prévoit pour la journée suivante de Domino’s Ligue 2 de réaliser une vidéo avec des joueurs professionnels et des joueuses D2F sur l’importance de la femme dans le monde du sport qui sera relayée dans la semaine précédant le match ainsi que sur les écrans du Stade de la Source. L’USO propose également une démonstration de jonglage suivi d’un concours réservé aux U19 féminines sur le parvis du stade le soir du match face au Grenoble Foot 38.

Dans le cadre du programme Open Football Club du Fondaction du Football, l’AS Saint Etienne, le SM Caen, l’ESTAC Troyes et le Paris Saint Germain ont également sensibilisé les jeunes footballeurs en centre de formation à travers l’atelier « Sensibiliser à l’égalité filles-garçons et à la prévenir les comportements et les violences sexistes » en partenariat avec Solidarité Femmes. Valenciennes FC a invité une avocate pour aborder le sujet de l’égalité hommes/femmes dans son centre de formation.

 

Ça peut vous intéresser !
Les contenus les plus consultés