Communiqués

#PARIERSANSCLASHER - LA LFP ET L'ANJ LANCENT UNE PREMIÈRE CAMPAGNE EN DIRECTION DES PARIEURS SPORTIFS

#PARIERSANSCLASHER - LA LFP ET L'ANJ LANCENT UNE PREMIÈRE CAMPAGNE EN DIRECTION DES PARIEURS SPORTIFS

Communiqués
Publié le 06/04 à 09H06 - LFP

Partager

Pour la première fois, une instance sportive s'associe à une autorité de régulation des jeux pour adresser un message de sensibilisation en direction des parieurs.


De nombreux sportifs, dont des joueurs de football professionnel, sont régulièrement pris à partie par des parieurs sur les réseaux sociaux en les accusant d’être à l’origine de paris sportifs qu’ils ont perdus. Ces comportements traduisent souvent une vision erronée du pari sportif, perçu alors comme un jeu de pure expertise portant sur des évènements sportifs dénués d’aléas. Ils illustrent également le risque de voir l’enjeu des paris sportifs supplanter les enjeux sportifs eux-mêmes. Face à ce phénomène, plusieurs athlètes de différentes disciplines ont dénoncé ce harcèlement en ligne qu’ils subissaient après les rencontres.

Pour protéger les acteurs du football français (joueurs, entraîneurs, arbitres) de ce cyberharcèlement, la Ligue de Football Professionnel (LFP) s’est associée à l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) afin de sensibiliser les amateurs de football et de paris sportifs pour qu’ils placent les valeurs du sport au cœur de leur passion.

Par l’absurde et le choc visuel, le film de la campagne #ParierSansClasher revient sur les valeurs centrales de respect et de fairplay. Il rappelle qu’il y a toujours un humain derrière le maillot et que les insultes proférées en ligne derrière un écran ont des conséquences réelles pour les joueurs, entraîneurs et arbitres.

Réalisé en 3 D, avec un rendu cinématique de jeu vidéo, le film conçu par l’agence Mutant met en scène des séquences de match de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT. Ces extraits sont caractéristiques d’un match de football avec pourtant un détail pourtant inhabituel puisque les corps des joueurs ont totalement disparu à la façon de « l’homme invisible », comme avec certains filtres utilisés sur les réseaux. En fond sonore, un commentateur décrit les actions de jeu non pas avec des termes footballistiques mais avec ceux issus du pari sportif. Le message final #ParierSansClasher pointe les dérives du cyberharcèlement afin de protéger les joueurs professionnels de football et inciter les parieurs à conserver une pratique récréative et raisonnée du pari sportif.

Diffusé à partir du 6 avril 2022 sur les réseaux sociaux de la LFP et de l’ANJ, ce film constitue la première étape d’un partenariat inédit noué entre la LFP et l’ANJ.


Retrouvez le film ci-dessous :