Communiqués

PRÉSENTATION DES GRANDS PRINCIPES DU PROTOCOLE MÉDICAL

Publié le 24/04/2020 à 17h39 - LFP

Partager

Réuni ce 24 avril, le Bureau du Conseil d’Administration de la LFP a poursuivi ses travaux sur le scénario adopté lors du Bureau du 10 avril et qui prévoit une reprise des championnats à la mi-juin sous réserve de connaître les modalités de déconfinement, qui seront présentées par le gouvernement dans les prochains jours.

Après avoir adopté les protocoles d’accord avec Canal+ et beIN SPORTS sur le montant du règlement des matchs déjà diffusés cette saison, le Bureau a étudié les grands principes du protocole médical et sanitaire présenté par le docteur Eric Rolland, représentant des médecins des clubs professionnels au Conseil d’Administration de la LFP.

En cours d’élaboration par Emmanuel Ohrant, Directeur médical de la FFF, avec la Commission médicale de la FFF et les médecins des clubs professionnels, ce protocole prévoit notamment un retour des joueurs au centre d’entraînement la semaine du 11 mai pour effectuer un bilan médical complet (cardiologique, virologique et psychologique), ainsi que des tests PCR, puis un suivi médical quotidien, qui sera détaillé dans le protocole finalisé d’ici la fin du mois d’avril.

Au cours de cette réunion, le Bureau a également programmé les dates des instances et réunions à tenir pendant le mois de mai. Sitôt connues les modalités de déconfinement, le Bureau puis le Conseil d’Administration de la LFP se réuniront afin de préciser son scénario au regard des instructions du gouvernement. Une Assemblée Générale de la LFP sera ensuite convoquée pour la mi-mai.

Depuis le début de cette crise sanitaire, l’ensemble des clubs professionnels se sont engagés pour venir en aide aux hôpitaux, aux personnels soignants et aux malades. La mobilisation des joueurs et des entraîneurs a également permis aussi de lever des fonds importants pour soutenir le combat au quotidien contre la maladie. Grâce à l’ensemble de ces actions, le football professionnel a déjà reversé plus de 2 millions d’euros. Ce mouvement de solidarité va se poursuivre dans les prochaines semaines.

Ça peut vous intéresser !
Les contenus les plus consultés