Actualité

L'US ORLÉANS SENSIBILISÉ AUX PARIS SPORTIFS

Publié le 25/02/2020 à 14h38 - LFP

Partager

L’effectif professionnel et les joueurs du centre de formation de l’US Orléans ont été sensibilisés le 24 février aux dangers des paris sportifs et de la corruption dans le monde du football.

La Ligue de Football Professionnel a organisé le lundi 24 février une journée de sensibilisation aux risques des paris sportifs en direction des jeunes joueurs, du groupe professionnel et du staff technique de l’US Orléans. Lors de cette journée, les effectifs orléanais ont notamment visionné une vidéo de prévention dans laquelle d’autres joueurs témoignent ouvertement de cette problématique qui, chaque année, gagne de plus en plus de terrain dans le football français. Le ballon rond est aujourd’hui le sport le plus touché par ce fléau, loin devant le tennis et le cricket, et beaucoup de sportifs, professionnels et amateurs, sont approchés pour tenter d’être influencés.

La LFP, représentée par Cindy Monteiro Teixeira, juriste de la Direction des Activités Sportives, était accompagnée de Guillaume Stéphan (UNFP) et de Christian Kalb, consultant de la Ligue sur l’intégrité. Ces derniers ont rappelé aux membres du club la croissance importante et dangereuse des approches de joueurs via les réseaux sociaux pour des tentatives de corruption.

Interdit par la loi du 12 mai 2010 et renforcé par le décret du 28 décembre 2017, le trucage avéré de compétitions sportives par ses acteurs (joueurs, membres du staff, dirigeants) peut conduire à 5 ans de prison et 500 000 euros d’amende. Dans certains cas, la radiation à vie dans le secteur du football peut être actée.

 

À travers une brochure distribuée à l’ensemble des présents, la Ligue de Football Professionnel rappelle les grandes règles à suivre pour l’ensemble des acteurs du football. Le capitaine de l’US Orléans, Gauthier Pinaud et son entraîneur Cyrille Carrière, ont tous deux signé la Charte d’Intégrité récapitulant ces points majeurs :

 

Règle 1 : Ne pas parier sur le football, ni directement, ni par l’intermédiaire de ses proches.

Règle 2 : Ne jamais participer au trucage d’un match, même en influençant une phrase de jeu secondaire.

Règle 3 : Ne pas accepter de cadeaux, d’argent, de promesses ou même d’invitations de personnes suspectes.

Règle 4 : Ne donner aucune information inconnue au public sur soi-même, un autre joueur ou le club.

Règle 5 : En cas d’approche pour truquer un match ou en cas de questions sur des informations sensibles, toujours en parler à quelqu’un de confiance.

 

Une charte qui a également été signée par des jeunes du centre de formation du club.

Boris Luce, Directeur Général de l’US Orléans : « Cette journée de sensibilisation était très importante. C’est d’ailleurs une démarche que j’ai encouragée car c’est un problème qui touche tous les sports et en particulier le football. Il faut que chacun prenne conscience des droits et des obligations en matière de paris sportifs. Cette intervention est très collaboratrice, tout le monde participe car nous devons agir tous ensemble pour combattre ce fléau. Quand la Ligue nous sollicite pour ce type d’intervention, on y répond évidement favorablement. Nous sommes également très contents que l’UNFP intervienne car les joueurs ont aussi confiance en cette institution. Certains ne savaient pas trop à quoi s’attendre en venant à la réunion et je pense qu’ils ont compris qu’ils devaient faire désormais très attention. »

Ça peut vous intéresser !
Les contenus les plus consultés