43 761 spectateurs et la fête à Tanger !

Trophée des Champions
30/07/2017

Par LFP

Une vraie réussite. Marqué sur le terrain par un spectacle sportif de qualité et technique, le Trophée des Champions 2017 a été synonyme de succès populaire en tribune, avec un choc à guichets fermés ! 


Avec 43 761 spectateurs et une ambiance aussi conviviale que passionnée et chaleureuse, Paris Saint-Germain-AS Monaco (2-1) a enregistré un record d’affluence dans la compétition dans la ville marocaine. Il y a six ans, ce même Grand Stade de Tanger avait vu 33 900 personnes assister au succès de l'OM face au LOSC (5-4). Un chiffre largement battu de près de 10 000 unités samedi soir.

Il faut d’ailleurs souligner le fait que le Trophée des Champions ne cesse d’attirer les foules depuis que ce premier grand rendez-vous de la saison est organisé hors de France. En 2014, 39 752 spectateurs avaient pris place dans les tribunes du Stade des Ouvriers de Pékin pour Paris Saint-Germain-EA Guingamp (2-0). 

Le public marocain joue le jeu à fond

En 2015, le Stade Saputo de Montréal était plein sous le soleil pour Paris Saint-Germain-OL (2-0). Montréal, où le Stade Olympique avait accueilli 34 068 personnes pour Girondins de Bordeaux-EA Guingamp (2-0) en 2009. Ces mêmes Bordelais s’étaient inclinés face au PSG (2-1) devant 34 658 spectateurs au Stade d’Angondjé de Libreville, au Gabon.

Cette fois, le Grand Stade de Tanger a vibré en connaisseur et au rythme des chouchous d’un public jeune et enthousiaste. A l’applaudimètre lors de la présentation d’avant-match, les « vainqueurs » ont eu pour nom Thiago Silva, Dani Alves, Marco Verratti et Edinson Cavani côté parisien, et Radamel Falcao et Kylian Mbappé côté monégasque. 

En tribune, le spectacle fut de mise pendant la rencontre entre des centaines de drapeaux, le déploiement de deux bâches « Le Maroc aime le PSG », « Ici c’est Tanger » et, dès le coup d’envoi, des encouragements nourris pour chacune des deux équipes. 

C’était avant des clameurs d’égale intensité sur l’ouverture du score de Djibril Sidibé (0-1, 30e), la merveille de coup franc égalisateur de Dani Alves (1-1, 50e) et la tête d’Adrien Rabiot (2-1, 63e) suite à un nouveau festival de Dani Alves. L’homme de ce cinquième titre parisien d’affilée dans la compétition.








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires beIN SPORT PARIONS SPORT TAG HEUER ballon uhlsport