Les chasseurs de têtes de la Principauté

Ligue 1 Conforama
02/01/2018

Avec plus d’un quart de ses buts en Ligue 1 Conforama inscrits de la tête (12 sur 46), l’AS Monaco entretient sa légende de spécialiste dans ce domaine. Décryptage d’une particularité qui se confirme saison après saison sur le Rocher.

Jamais deux sans trois. C’est une tradition assez originale que l’AS Monaco tente de faire perdurer : le club de la Principauté peut être l’équipe de Ligue 1 Conforama la plus performante de la tête pour la 3e saison consécutive. Elle l'est à mi-saison, et la marge d’avance est même nette ! Avec 12 buts inscrits du « crâne », l’AS Monaco est talonné par le Dijon FCO et ses 7 buts, puis le FC Metz avec 5 buts. C’est donc plus du double de réalisations que le troisième dans ce classement. A titre de comparaison, le leader parisien a fait trembler les filets seulement 2 fois de cette manière, par l’intermédiaire d’Edinson Cavani et Angel Di Maria. A l’échelle européenne, le club princier est celui qui a mis le plus de buts de la tête dans les 5 grands championnats (12 buts à égalité avec Chelsea devant Arsenal 9 buts). Depuis 3 ans, seul le Real Madrid fait mieux (53 buts, contre 47 pour l’ASM).


Sur corner (4 buts, égalité avec Angers) et sur coups de pieds arrêtés indirects (3 buts), l’AS Monaco est la meilleure équipe de Ligue 1 Conforama. Elle se place 2e juste derrière le Paris Saint-Germain concernant les buts sur centre (15 contre 18).

Alors comment expliquer cette faculté de l’équipe entraînée par Leonardo Jardim à empiler les buts de la tête ?

Une force qui ne date pas d’aujourd’hui

Hateley, Weah, Klinsmann, Trezeguet, Koller, Morientes, Prso, Nonda… Les habitués du Stade Louis II ont vu passer de redoutables buteurs de la tête depuis 30 ans. Cette « spécialité » maison a perduré avec l’arrivée de Leonardo Jardim à la tête du club en 2014. Depuis la saison 2015/2016, l’AS Monaco devance largement tous les clubs de Ligue 1 Conforama au nombre de buts marqués de la tête (47 buts contre… 27 pour le PSG, second de ce classement). Cela démontre à quel point cet aspect est capital dans le jeu proposé par le coach portugais.

Néanmoins, cette domination peut paraître « mystérieuse » au regard de certains chiffres dans le jeu aérien. En effet, même si beaucoup de centres sont tentés (25,2 de moyenne par match, 4e équipe du championnat) par les Rouge et Blanc, seulement 21,9% de ceux-là sont réussis, un ratio qui classe l’AS Monaco 14e des 20 clubs de Ligue 1 Conforama. Par ailleurs, le club de la Principauté n’excelle pas non plus dans la capacité à remporter ses duels aériens. Il se place 9e avec 51,4% de duels gagnés dans les airs. C’est donc tout un paradoxe… ou, au contraire, cela met en lumière l’efficacité des buteurs monégasques. Ces statistiques qui concernent le jeu aérien n’expliquent pas pourquoi l’AS Monaco est si fort dans ce domaine, mais on peut supposer que le placement, l’adresse, la capacité à lâcher un marquage et l’anticipation des buteurs monégasques compensent cette potentielle faiblesse.

Duo de haut vol

Le nom de Radamel Falcao vient immédiatement à l’esprit quand on évoque la qualité du jeu de tête offensif monégasque, mais un autre joueur a prouvé qu’il méritait sa place aux côtés du goleador colombien dans ce domaine : Guido Carrillo. Depuis son arrivée dans l’Hexagone en 2015, l’Argentin a marqué 10 buts de la tête, autant qu’Edinson Cavani (PSG) sur la même période. Ce sont les deux attaquants comptant le plus de réalisations via cette partie du corps en Ligue 1 Conforama ! C’est simple : sur ses 15 buts, Carrillo en a inscrit 10 de la tête, soit 2 sur 3. Et sur cette première partie de saison, l’ancien joueur d’Estudiantes a marqué 100% de ses buts (4) de cette manière. Des performances faisant de lui un véritable spécialiste.

Alors forcément, quand ces deux-là sont en forme, les compteurs explosent. Avec respectivement 5 et 4 buts depuis le début de saison, Falcao et Carrillo sont en tête du classement des buts de la tête en Ligue 1 Conforama. Dans les 5 grands championnats, seul Alvaro Morata (Chelsea, 6 buts) fait mieux qu’El Tigre pour le moment.

D’autres atouts aériens… et terrestres

Les jeux de tête exceptionnels de Radamel Falcao et Guido Carrillo expliquent ainsi en partie cette échappée de l’AS Monaco au classement des coups de casques victorieux. On peut aussi mettre en évidence les apports offensifs des défenseurs bons dans ce domaine comme Kamil Glik, Jemerson ou Djibril Sidibé (3 buts de la tête cette saison à eux trois). La qualité de centre sur coups de pied arrêtés de João Moutinho (3 passes décisives sur CPA) et Thomas Lemar (2 passes décisives sur CPA) n’est également pas négligeable.

Certaines statistiques dans le jeu aérien ne sont donc pas en faveur de l’AS Monaco, pourtant, la tradition princière des buts de la tête n’est pas prête de s’arrêter, tant que des « chasseurs de têtes » seront recrutés…








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama PARIONS SPORT TAG HEUER ballon uhlsport la poste