Les décisions du 24 septembre 2015

Conseil d'Administration
24/09/2015

Réuni le 24 septembre 2015, le Conseil d'Administration de la LFP a pris les décisions suivantes :

Groupe de travail montées/descentes
Le Conseil d’Administration de la LFP a accepté la proposition de la Fédération Française de Football de former un groupe de travail sous la présidence de Bernard Desumer pour réfléchir à la question des montées et des descentes entre la Ligue 2 et le National à partir de la saison 2016/2017, comme cela avait été voté par l’Assemblée Fédérale du 20 juin 2015 à une majorité de 75%*.

Jean-Michel Aulas, Bernard Caïazzo et Jean-François Fortin ont été désignés pour représenter la Ligue 1. Guy Cotret, Claude Michy et un autre membre qui reste à désigner représenteront la Ligue 2. La Fédération désignera ses propres représentants.

* Révision du nombre de montées et descentes entre la Ligue 2 et le National, à partir de la saison 2016-2017, selon des modalités à définir avec un groupe de travail représentatif de toutes les familles, modalités qui seront soumises au vote à l’occasion de la prochaine assemblée en décembre 2015.


Désignation de l’organisation la plus représentative des clubs membres de la LFP
Le Conseil d’Administration a approuvé à une large majorité un compromis intervenu en séance entre le syndicat Première Ligue et l’UCPF, compromis qui doit être soumis à ses mandants par le nouveau président de l’UCPF, Guy Cotret.


AS Monaco : Conséquences de la décision du Conseil d’Etat du 9 juillet 2015
Le Conseil d’Administration a tiré les conclusions de l’arrêt du Conseil d’Etat du 9 juillet 2015. Il a modifié l’article 100 de ses règlements pour revenir à la rédaction antérieure à mars 2013, et a autorisé son président à restituer dans le délai imparti par le Conseil d’Etat, soit le 9 novembre 2015, les sommes prélevées à l’AS Monaco.


La LFP partenaire de France terre d’asile
Le Conseil d’Administration de La Ligue de Football Professionnel s’engage dans l’aide aux réfugiés en soutenant financièrement à hauteur de 300.000€ l’association France terre d’asile.
> Lire le communiqué complet








L'email a bien été envoyé
OK