La jeunesse et le foot féminin tangérois à l'honneur

Actualité
28/07/2017

Pour lancer la 22e édition du Trophée des Champions, la LFP réunissait ce matin au cœur de Tanger deux associations œuvrant dans l'éducation par le sport et le développement du football féminin.

Les opérations et politiques liées à la responsabilité sociale des entreprises (RSE), à la jeunesse et au sport constituent des priorités pour la LFP et ses dirigeants. Vendredi, la fin de matinée a ainsi été marquée par l’organisation sur la Place de Marchan de Tanger d’un tournoi de football réunissant les jeunes d’Al Boughaz Tanger Football féminin et ceux de l’Association provinciale de soutien et de promotion du sport (APSPS). 

Créée en 1999, l’Al Boughaz Tanger Football féminin est la première association féminine de football. Elle n’a cessé de gravir les échelons pour évoluer depuis 2014 en deuxième division nationale. Son objectif pour 2017-2018 est la création d’une école de football féminine au profit des catégories U12 et U14, avec une volonté d’encadrer 100 minimes et 100 cadettes.

De son côté, l’APSPS utilise le sport comme moyen d’éducation et d’insertion sociale. En 2017-2018, elle organisera la deuxième édition du tournoi féminin Tanger métropole (plus de 400 participantes), tout en travaillant sur la sensibilisation, l’encouragement et le soutien à la pratique du football et du sport.

 

« Mettre en valeur les associations qui oeuvrent pour l’enfance et la jeunesse »

Représentée par Nathalie Boy de la Tour, la LFP a récompensé ces deux associations et leurs dirigeants. Deux chèques de 5 000 € ont été remis à cette occasion. « Pour ouvrir les festivités de cette 22ème édition du Trophée des Champions au Maroc, nous avions à cœur de mettre en valeur les associations qui oeuvrent pour l’enfance et la jeunesse dans le domaine du sport », a expliqué la présidente de la LFP. « Il nous semblait important de soutenir l’engagement des associations en leur apportant une aide financière de 5000€ chacun. Cette somme peut apparaître symbolique mais nous avons combien elle sera importante pour développer les actions, que ce soit la création d’une école de football féminin, l’organisation de course à pied et de camp d’été. »


Les jeunes participants du tournoi de vendredi matin Place de Marchan ont également été invités par la LFP à assister aux entraînements du Paris Saint-Germain et de Monaco, ainsi qu’au match de samedi. « La LFP avait à cœur de n'a pas organiser seulement un match de football mais d'envoyer un message de fraternité » a souligné Nathalie Boy de la Tour. « Le football est le sport le plus populaire, celui qui transcende les différences. Sur le terrain, nous apprenons à jouer collectif, à gagner ou à perdre, à travailler et à se respecter. Bref, on ne devient pas seulement un joueur ou une joueuse, on prépare aussi des hommes et des femmes à affronter les défis de demain


Dans ce contexte, La Présidente de la LFP a conclu en rappelant la force de « l’engagement sociétal du football professionnel français. Le football professionnel mène depuis des années, dans l’ombre, un travail de fond avec des structures associatives locales, des collectivités territoriales et des bénévoles, en y consacrant une part importante de son chiffre d’affaire et de ses ressources humaines avec un champ d’intervention très large ».








L'email a bien été envoyé
OK