OM : faire comme en Ligue 1 Conforama

Morga Sanson (OM) buteur contre Bordeaux
UEFA Europa League
22/11/2017

Par AFP

L’Olympique de Marseille se rend jeudi à Konyaspor, dernier du groupe, pour tenter de décrocher une qualification pour les 16es de finale de l’UEFA Europa League.

Après deux déplacements infructueux en UEFA Europa League, l'Olympique de Marseille doit retrouver sur la scène européenne la sérénité acquise en Ligue 1 Conforama, où il est invaincu depuis huit matches, pour renverser Konyaspor jeudi, et peut-être assurer son billet pour les 16es de finale de la compétition.

Même battu deux fois, à Salzbourg et à Guimaraes, 1-0 à chaque fois, l'OM peut en effet rejoindre la phase à élimination directe s'il gagne en Anatolie Centrale et que le Vitoria Guimaraes ne s'impose pas en Autriche. Rudi Garcia, qui parle souvent des objectifs assignés progressivement à son équipe, en remplirait un. Il vise la qualification pour les 16es de finale et la 4e place en Ligue 1 Conforama : il y est en France, presque en Europe.

Mais l'entraîneur marseillais ne pourra pas opérer le même roulement d'effectif en coupe d'Europe que d'habitude. Le jeune Boubacar Kamara, titulaire pour les quatre matches de poules aux côtés de Luiz Gustavo, est blessé. Garcia pourrait du coup laisser dans le onze de départ Frank Anguissa. Le Camerounais retrouverait l'ombre protectrice de l'indispensable Luiz Gustavo, suspendu en Gironde, dimanche dernier. L'Auriverde n'est pas non plus un talisman, il était des défaites à Salzbourg et Guimaraes, mais avec sa science du placement, son jeu long, son aura et sa frappe (déjà 3 buts), il reste un des piliers du bon début de saison de l'OM.

L’OM invincible en Ligue 1 Conforama

En Ligue 1 Conforama le club vient donc d'aligner huit matches sans défaite (5 victoires, 3 nuls). Il a fait preuve de sa solidité footballistique en manquant de peu de battre le Paris SG (2-2), et de sa solidité mentale en égalisant à la dernière seconde à Bordeaux (1-1), dimanche, pour préserver son invincibilité.

A Konya, à la lutte pour le maintien en Turquie, l'OM doit prolonger ces vertus. Lancé dans ce qu'il appelle un "marathon" de dix matches en un mois, Garcia doit faire tourner sur la durée. Lancera-t-il d'entrée Morgan Sanson, buteur à Bordeaux ? L'ex-Montpelliérain est en forme, et Dimitri Payet l’est moins. Arrêté déjà deux fois cette saison par des blessures, l'international français n'a joué qu'une mi-temps au Matmut ATLANTIQUE.Hormis au match aller contre Konyaspor (1-0), Payet n'a pas joué en poules de C3, soit blessé soit ménagé, mais il a besoin de retrouver le rythme et pourrait au moins entrer en jeu.

> Classement et résultats du Groupe I d'UEFA Europa League

A voir aussi : Toutes les vidéos de Bordeaux-OM

A lire aussi : L'OM arrache le nul !








L'email a bien été envoyé
OK