Le PSG ne lâche rien !

Coupe de France
06/02/2018

Le Paris Saint-Germain a enchaîné une 21e victoire consécutive en Coupe de France en venant à bout du FC Sochaux-Montbélliard en 8es de finale (1-4).

FC Sochaux-Montbéliard
-
Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
: 1 - 4

Le froid du stade Bonal n’a pas empêché les joueurs du PSG de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France. Unai Emery prouvait, en alignant son onze de départ, qu’il prenait ce match au sérieux avec un trident offensif Mbappé-Cavani-Di Maria, Diarra fêtant sa première titularisation avec le club parisien.  Le PSG mettait moins d’une minute pour trouver le chemin des filets. Mbappé débordait côté droit avant d’adresser un centre gagnant au second poteau pour Di Maria (0-1, 1ère). Ati Zigi, le portier du FCSM,  évitait le pire à ses coéquipiers en stoppant une talonnade de Cavani cinq minutes plus tard. Bien lui en prenait puisque les Sochaliens réagissaient tout d’abord par Bérenguer, dont le tir lointain était claqué par Trapp (9e), avant d’égaliser par l’intermédiaire de Martin qui frappait en force pour trouver le chemin des filets (1-1, 13e).

Triplé pour Di Maria
Ati Zigi déviait un tir vicieux de Mbappé (17e) mais il ne pouvait rien sur le 158e but sous le maillot parisien de Cavani qui se jetait au second poteau sur un centre de Kurzawa (1-2, 27e). Mbappé mettait de nouveau à contribution le portier sochalien, ce dernier voyant avec soulagement le ballon heurter sa barre à la suite d’une tête de Thiago Silva (40e). Après dix minutes écoulées en seconde période, Touzghar n’inquiétait pas Trapp dans un angle fermé. Le PSG accélérait par deux fois en trois minutes par l’inévitable Di Maria. Bien lancé côté gauche par Verratti, il repiquait puis plaçait une frappe imparable (1-3, 59e). Trois minutes plus tard, il poussait au fond des filets une frappe de Cavani déviée par Ati Zigi (1-4, 62e). Trapp se fendait d’un dernier plongeon sur une frappe d’Alphonse (80e). Dani Alves, entré en jeu à la place de Cavani, terminait dans le but pour les dernières secondes après l’expulsion de Trapp.








L'email a bien été envoyé
OK